Tour de France : Thomas pense qu’Alaphilippe est capable de remporter le Tour

20 Juillet, 2019, 19:53 | Auteur: Ruben Ruiz
  • 100 ans de maillot jaune: Fausto Coppi l'unique

"Super", "impressionnant", les anciens champions (Merckx, Thévenet, Hinault) présents à l'arrivée ont déroulé le tapis de louanges pour saluer la performance d'Alaphilippe, survolté dans sa défense du maillot jaune.

Parmi les perdants du jour, le grimpeur colombien Egan Bernal a cédé 1 min 22 sec à Thomas, son coéquipier. "Je pense qu'ils devront tenir compte d'Alaphilippe car il peut faire quelque chose en haute montagne".

"J'ai été transporté par le maillot jaune", a reconnu le vainqueur, le premier Français vainqueur d'un chrono - hors prologue - du Tour depuis. Le Français, parti en trombe, a pris un avantage de 6 s dans la première partie, la plus vallonnée. Je savais que je pouvais faire une bonne "perf", que j'allais me mettre la misère, mais je ne pensais pas gagner devant des grands coureurs comme Geraint Thomas.

"Je suis là pour faire du vélo, le reste ça me fait rigoler, a réagi Julian Alaphilippe, interrogé vendredi sur le sujet".

Alaphilippe a devancé le Britannique Geraint Thomas (Ineos) et le Belge Thomas de Gendt (Lotto), au terme d'une étape marquée par la chute et l'abandon de l'un des favoris du jour, le Belge Wout van Aert (Jumbo).

Samedi, le Tour dépasse pour la première fois cette année les 2 000 mètres d'altitude. La 14e étape du Tour fait parcourir les Pyrénées.

Recommande: