Le vote de ratification est reporté — Ceta

20 Juillet, 2019, 13:36 | Auteur: Aubrey Nash
  • Traité de libre échange entre le Canada et l'UE... Cinq choses à savoir sur le Ceta

"Celles et ceux qui vont voter pour le Ceta ce soir sont instantanément disqualifiés pour nous parler du climat et d'écologie", assène le député du Nord qui affirme que de fait, Élisabeth Borne comme son prédécesseur François de Rugy soutenant l'accord, "la Macronie est définitivement disqualifiée pour nous parler du climat". Car l'objectif du CETA c'est avant-tout de permettre aux multinationales européennes et canadiennes de conquérir de nouveaux marchés, au détriment de toute considération environnementales, sanitaires et sociales.

"Christian Jacob (LR) a, lui, insisté sur les " risques " pour la filière bovine, Christophe Naegelen (UDI et indépendants) s'associant à la motion au nom de " vraies menaces ".

Mais les inquiétudes sont également fortes en France, notamment chez les éleveurs bovins français qui craignent l'arrivée massive de viandes issues d'élevages nourris aux farines animales ou dopés aux antibiotiques.

Ça veut dire qu'on admet l'idée qu'il faut multiplier encore plus les échanges, qu'il faut faire perdurer ce grand déménagement du monde, alors que tout indique que, du point de vue climatique, il faudrait relocaliser l'activité. L'Europe pourrait légiférer sur le sujet mais pas avant janvier...

Le Canada, grâce à l'accord économique et commercial, pourra donc s'affranchir des normes européennes lorsqu'il s'agira d'exporter du boeuf en Europe. Une pratique qui concerne, selon le ministère " l'ensemble des pays tiers qui fournissent l'UE en viande ".

L'accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA) doit faire l'objet d'une ratification par les parlements nationaux de chaque État membre de l'UE, bien qu'il soit en application provisoire partielle depuis septembre 2017 après avoir été adopté par le Parlement européen en février 2017.

" C'est un traité sur le plan démocratique qui a été négocié dans l'ombre et qui aujourd'hui permet éventuellement à des industriels, à des grands groupes puissants canadiens, de venir contester ce que nous avons voté ici, qui met un coin sur le principe de précaution", a-t-il dénoncé".

Quelle est la position des parlementaires françaises? .

LR a ensuite plaidé pour un "ajournement" de la ratification, mais là aussi sans succès (134 voix contre 116), avant que les élus n'entament l'examen des deux articles du texte, avec pas moins d'une soixantaine d'orateurs inscrits sur le premier et une quarantaine d'amendements de suppression à examiner.

"Ce qui se passe avec le Ceta, c'est non seulement un précédent, mais c'est catastrophique". Et des députés de la majorité de saluer un accord "gagnant pour la France" avec un pays ami qui "n'est pas le Far West!", selon Roland Lescure (LREM) dans le Figaro.

Les agriculteurs et écologistes opposés aux accords commerciaux européens sont victimes de "rumeurs" et de "fausses interprétations". "Plus de 70 organisations (Attac France, CGT, Greenpeace, UFC-Que Choisir, etc.) ont demandé " solennellement " aux députés " de ne pas ratifier le Ceta ".

Recommande: