Buzz Aldrin et Michael Collins reçus dans le bureau Ovale

19 Juillet, 2019, 21:39 | Auteur: Sue Barrett
  • Un week-end bien luné pour les 50 ans d'Apollo 11

Les Soviétiques avaient fait le lancement du tout premier satellite, étaient les premiers à envoyer un homme dans l'espace, une première femme dans l'espace, et pouvaient se gratifier de la première marche dans l'espace. C'est la troisième mission habitée à s'approcher de la Lune en moins de sept mois, de décembre 1968 à juillet 1969, après Apollo 8, 9, 10 et finalement Apollo 11. Il suffit de cliquer sur un lien pour pouvoir se sentir quelques instants dans la peau de Neil Armstrong, Buzz Aldrin ou encore Michael Collins.

Les deux astronautes sont restés deux heures et douze minutes sur la Lune. Avant de partir, Neil Armstrong a planté le drapeau des États-Unis dans le sol.

Neil Armstrong est devenu la plus grande vedette de l'histoire à la télévision, le 20 juillet 1969.

Plutôt que de chercher à dominer dans l'espace, les États-Unis devraient faire un pas en arrière pour que le monde entier puisse atteindre l'objectif voulu, estime le légendaire astronaute Michael Collins.

En effet, pour permettre à tout un chacun de revivre cette épopée lunaire, la célèbre agence spatiale vient de mettre en ligne un site sans équivalent retraçant seconde par seconde toutes les étapes de la mission Apollo 11, du décollage à l'alunissage, jusqu'au retour sur Terre. Cinquante ans plus tard, les amoureux de l'astre lunaire pourront s'y retrouver pour des animations prévues tout le week-end, jour et nuit.

Recommande: