United Airlines prolonge l'annulation des vols sur le B737 Max | Brèves

16 Juillet, 2019, 15:20 | Auteur: Aubrey Nash
  • La compagnie irlandaise prévoit de recevoir 30 Boeing 737 MAX d’ici à mai 2020 au lieu des 58 prévus

La crise du Boeing 737 MAX rattrape Ryanair. Le transporteur irlandais pourrait même se retrouver à devoir fermer des bases lors de l'hiver et l'été prochain.

Depuis mars et le crash d'un 737 Max d'Ethiopian Airlines, intervenu quelques mois seulement après le crash d'un autre 737 Max de la compagnie indonésienne Lion Air, tous les appareils de ce type restent cloués au sol. En conséquence, il prévoit désormais de ne recevoir que trente appareils d'ici à mai 2020, contre 58 prévus au départ.

"Ce manque de livraisons va nous contraindre à diminuer notre activité sur certaines bases et à en fermer pour l'été 2020, mais aussi pour l'hiver 2019", explique le directeur général dans un communiqué. Avant que les avions ne puissent reprendre les airs, l'autorité de l'aviation américaine, la FAA, doit encore donner son feu vert.

"Si nous ne pouvons leur trouver une place, nous les contacterons pour essayer d'explorer d'autres options", explique United, une des trois grandes compagnies aériennes américaines avec American Airlines et Southwest à exploiter des 737 MAX avant leur interdiction de vol. Au total, le groupe aérien à bas coût a commandé 135 Boeing 737 MAX 200 et posé une option sur 75 avions supplémentaires.

Le PDG a toutefois réaffirmé sa confiance à Boeing, comme il l'a déjà fait tout au long de la crise.

American Airlines Group Inc (AAL.O) a annoncé dimanche qu'elle annulait pour la quatrième fois environ 115 vols quotidiens jusqu'au début novembre en raison de l'échouement continu du Boeing Co (INTERDIRE) 737 jets MAX. La compagnie low cost norvégienne espère par ailleurs être indemnisée par Boeing pour l'l'impact sur ses comptes de l'arrêt des vols de ses 18 737 Max, qu'elle chiffre à plus de 80 millions de dollars.

Recommande: