"13 Reasons Why": une scène a été coupée au montage

16 Juillet, 2019, 16:38 | Auteur: Sue Barrett
  • NETFLIX SUPPRIME LA SCÈNE DE SUICIDE POLÉMIQUE DE LA SÉRIE

Mais il a dû s'incliner face aux arguments des experts et a "accepté de remonter la scène" incriminée.

Alors que nous nous préparons à lancer la saison 3 plus tard cet été, nous avons été attentifs aux débats autour de la série.

"Sur les conseils d'experts médicaux, dont Dr Christine Moutier, responsable à la Fondation américaine pour la prévention du suicide, nous avons décidé avec le créateur Brian Yorkey et les producteurs d'éditer la scène dans laquelle Hannah s'ôte la vie dans la saison 1", a indiqué le géant du streaming.

La scène durait à l'origine trois minutes et présentait des images particulièrement explicites.

Cette série populaire lancée il y a deux ans raconte l'histoire de la lycéenne Hannah Baker, qui met fin à ses jours et laisse 13 cassettes enregistrées avant son passage à l'acte.

En réalité, la scène du suicide d'Hannah a tout simplement été coupée au montage.

"De nombreux jeunes nous ont dit que 13 Reasons Why les avait encouragés à entamer des conversations sur des sujets difficiles comme la dépression et le suicide et à obtenir de l'aide - souvent pour la première fois". Ce groupe de parents qui dénonce les contenus violents à la télé, affirme que la série coproduite par Selena Gomez glorifie le suicide chez les adolescentes.

Contacté par le magazine People, Brian Yorkey ne dit pas autre chose. La communauté de 13 Reasons Why va-t-elle réagir pareillement?

Adaptée du roman de l'écrivain américain Jay Asher, la série avait été un phénomène auprès du jeune public à son arrivée sur Netflix.

Une étude commandée par les National Institutes of Health (NIH) a révélé une augmentation de 28,9% du taux de suicide chez les jeunes Américains âgés de 10 à 17 ans en avril 2017, soit un mois après la sortie de la saison 1 de la série.

Entre avril et décembre 2017, l'étude a recensé dans cette tranche d'âge 195 décès par suicide de plus que les estimations basées sur les cas antérieurs.

Les chercheurs ont néanmoins souligné les limites de leur étude, en insistant sur le fait qu'ils ne pouvaient pas établir un lien de causalité direct entre la diffusion de "13 Reasons Why" et la hausse du taux de suicide, ni exclure d'autres facteurs.

Recommande: