Un réserviste du RICM de Poitiers se donne la mort en marge du 14 Juillet à Saumur

15 Juillet, 2019, 14:43 | Auteur: Lynn Cook
  • Un militaire se suicide à Saumur pendant les cérémonies du 14 juillet

Un militaire s'est donné la mort dimanche avec son arme de service dans l'enceinte des Ecoles militaires de Saumur (EMS) en marge des cérémonies du 14-Juillet.

Un caporal-chef réserviste, âgé de 38 ans, appartenant au Régiment d'infanterie - chars de marine (RICM) de Poitiers, s'est donné la mort avec son arme de service ce dimanche 14 juillet 2019, à Saumur, en Maine-et-Loire, selon nos confrères du Courrier de l'Ouest.

Les Écoles Militaires de Saumur regroupent une école de cavalerie, le Centre d'enseignement et d'entrainement du renseignement de l'armée de terre, le Centre de défense nucléaire et biologique et chimique (CDNBC) et l'école d'État-Major.

Le drame s'est produit "à la fin de la cérémonie" vers midi, a indiqué la compagnie de gendarmerie de Saumur à l'AFP, confirmant "le suicide d'un militaire aux EMS". Sur place, les secours ont tenté de le réanimer.

Issu du Régiment d'infanterie des chars de marine (RICM) de Poitiers, il était en mission aux Ecoles militaires.

Selon un enquêteur, le sous-officier aurait prévenu des proches par SMS qu'il allait mettre fin à ses jours à la suite de problèmes d'ordre privé. Des personnels du groupe Sentinelle auraient tenté de l'en dissuader, en vain, relate Le Courrier de l'Ouest. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Angers et confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Saumur.

Recommande: