Agnès Buzyn met fin à 35 ans de polémique — Homéopathie

15 Juillet, 2019, 13:54 | Auteur: Jonathan Ford
  • France-Macron aurait décidé de dérembourser l'homéopathie-JDD | Zone bourse

Comment va s'organiser le déremboursement progressif? La France compte 20.000 médecins homéopathes. Quel avenir pour les salariés des laboratoires homéopathiques? Le gouvernement se range ainsi à l'avis de la Haute autorité de santé (HAS).

Le gouvernement a tranché: l'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécurité sociale à partir de 2021. "Comme ce n'est pas un médicament, il n'y a pas lieu de le rembourser". "Ils doivent prouver leur utilité (.) On ne doit pas mêler la politique aux résultats scientifiques".

Cette deuxième solution ne satisferait personne, ni les croyants en l'homéopathie, ni la communauté scientifique pour qui ces granulés sont absolument inefficaces. "Ça laisse de la place à l'arbitraire".

Pourtant, d'après un sondage Ipsos publié en novembre dernier, plus de la moitié des Français se disait opposé à ce déremboursement. Agnès Buzyn se laisse ainsi le temps de faire de la pédagogie auprès des Français et des très nombreux prescripteurs. Le déremboursement génèrerait près de 127 millions d'euros d'économies pour l'Assurance Maladie.

Dans une interview exclusive accordée au quotidien Le Parisien Aujourd'hui en France, le ministre de la santé a déclaré en substance: "j'ai décidé d'engager le déremboursement total de l'homéopathie ".

Clap de fin pour le remboursement de l'homéopathie.

Pourquoi l'homéopathie est-elle déremboursée? En effet, en raison du prix qui restera relativement bas, leurs patients partisans de l'homéopathie ne devraient pas se rabattre en masse sur les remèdes allopathiques.

De Boiron à Lehning ou Weleda, les laboratoires ont invoqué des conséquences économiques " désastreuses ". Si le droit au titre était supprimé, ça voudrait dire que la mention homéopathie ne serait plus reconnue " par l'Ordre, a-t-il souligné, précisant que cette décision ne concernerait pas les droits acquis, protégés par la loi. Mais je les rencontrerai.

Mais, interrogée sur l'hypothèse d'une telle demi-mesure, qui aurait notamment permis aux granules de continuer de bénéficier d'un taux de TVA réduit à 2,1 % et d'être prise en charge par certaines complémentaires, Agnès Buzyn a fait valoir que "cela n'aurait pas de sens ". Elle a aussi évoqué les possibilités qui s'ouvrent actuellement sur un marché asiatique de plus en plus demandeur. Face à une décision faisant peser une menace sur un millier d'emplois, elle a également demandé à être reçue directement par le président de la République, Emmanuel Macron.

Recommande: