Une cascade de révélations embarrassantes — Affaire Rugy

14 Juillet, 2019, 01:53 | Auteur: Sue Barrett
  • François

Interrogé par l'AFP, l'entourage de François de Rugy déclare qu'"il ne s'agissait aucunement d'un dîner secret mais d'un dîner de travail informel sur les questions d'énergie et de bâtiment, au coeur des priorités politiques du ministre, avec des personnalités du monde de l'entreprise engagées sur le sujet". François de Rugy, Benjamin Griveaux et Cédric Villani sont les héros.

Jeudi soir, le ministre s'est retrouvé empêtré dans une nouvelle affaire révélée par Mediapart, celle de la location d'un appartement près de Nantes (ouest) et qui serait "à loyer social préférentiel". Mediapart l'a en effet accusé d'occuper un logement social. Je n'ai jamais profité indûment d'un logement social", a-t-il fait valoir, en se disant "victime d'une tricherie " de la part de son agence ou de son propriétaire.

Le feuilleton Rugy se poursuit donc. "Dès jeudi matin, avant même le décret mettant fin à mes fonctions [.], son chef de cabinet et son conseiller communication m'ont retirée de tous les moyens de liaison du cabinet, dont la messagerie Telegram". Répondant aux révélations de Mediapart, qui affirme qu'elle aurait occupé un logement HLM depuis 2001 et l'aurait conservé de 2006 à 2018 alors qu'elle n'habitait plus à Paris, Nicole Klein rétorque qu'elle y passait "de nombreux week-ends et l'essentiel de (s) es vacances". Elle affirme avoir " péché par négligence, pas par intérêt financier". "J'ai en quelque sorte toujours considéré que j'étais en déplacement professionnel la semaine et que cet appartement, c'était chez moi". Histoire de démontrer qu'il vivait très simplement, un peu à la manière d'un gilet jaune, il a assuré que, lorsqu'il lui arrivait de se mettre aux fourneaux, il cuisinait "non pas du homard, mais de la côte de bœuf". Wow! "J'ai toujours été pour la transparence de la vie publique". Je crois que les transformations que j'ai engagées à l'Assemblée nationale dérangent des gens qui aujourd'hui se vengent.

Le président de la République Emmanuel Macron a inauguré vendredi à Cherbourg (Manche) le lancement du Suffren, premier sous-marin nucléaire d'attaque du programme Barracuda. In fine, "il y a deux grands perdants dans cette affaire, l'image de la démocratie et l'écologie", a regretté le patron des Verts.

Vendredi soir, Mediapart a publié un nouvel article expliquant que François de Rugy n'a pas été imposable en 2015 pour ses revenus déclarés de 2014. Conformément à la loi à l'époque, celui qui était alors député n'était pas imposable sur la totalité de son revenu.

Au micro de BFMTV, ce vendredi, François de Rugy a continué de se défendre, faisant remarquer " n'avoir pas de raison de démissionner ".

Recommande: