Macron annonce la création d'un commandement militaire de l'espace dès septembre prochain

13 Juillet, 2019, 23:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Emmanuel Macron lors de son discours au ministère des Armées ce samedi

Devant la communauté militaire rassemblée à l'hôtel de Brienne, siège du ministère des Armées, le chef de l'Etat a promis dans la foulée que "l'effort budgétaire pour notre défense sera tenu", en référence à la Loi de programmation militaire 2019-2025 qui prévoit une hausse conséquente de l'enveloppe allouée aux armées, dont certains craignent qu'elle ne soit pas respectée au final.

Selon lui, l'espace est devenu un "véritable enjeu de sécurité nationale, par la conflictualité qu'il suscite".

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé durant son discours aux armées à l'Hôtel de Brienne, à Paris, la création d'un commandement militaire français de l'espace en septembre prochain.

" Nous renforcerons notre connaissance de la situation spatiale, nous protègerons mieux nos satellites y compris de manière active ", a précisé le chef de l'État au cours d'un discours au ministère des Armées pour la traditionnelle réception en l'honneur des troupes qui vont défiler le 14 juillet, sur les Champs-Élysées.

En septembre 2018, Florence Parly s'était engagée à doter la France d'"une véritable autonomie stratégique spatiale" face aux "menaces portées par quelques grandes puissances" dans un contexte de militarisation de l'espace. Depuis 2010, la France possède un Commandement interarmées de l'espace qui devrait passer sous le contrôle de l'armée de l'air.

Espionnage, brouillage, attaques cyber, armes antisatellites.

Aux Etats-Unis, le Pentagone a annoncé son intention de mettre sur pied une "Space Force" voulue par le président Donald Trump, sous réserve de l'approbation du Congrès.

"Après avoir regardé sous la mer avec l'inauguration vendredi du "Suffren", le nouveau sous-marin nucléaire français, Emmannuel Macron se tourne vers le ciel". La surveillance de l'espace sera l'une de ses priorités.

Recommande: