Jay-Z rejoint l’industrie de la marijuana légale

13 Juillet, 2019, 01:09 | Auteur: Sue Barrett
  • Jay-Z se lance dans le business du cannabis le mari de Beyoncé compte

"Caliva", une des plus grosses entreprises américaines du secteur, a annoncé son nouveau partenariat avec le chanteur. Il se lance dans le business de cette drogue que de plus en plus en d'États américains légalisent, tout en continuant à s'impliquer dans des causes sociales.

" Jay-Z se concentrera sur la participation économique des citoyens qui reviennent d'une incarcération, dont beaucoup ne voient pas les avantages financiers de la légalisation - et s'efforcera d'accroître leur participation, par le biais de la sensibilisation, de la formation professionnelle et du développement global des employés et de la main-d'œuvre".

Le rappeur milliardaire a intégré Caliva, une entreprise de vente de cannabis en Californie, où l'usage récréatif de cette substance est légal depuis janvier 2018.

"Tout ce que je fais, je veux le faire correctement et au meilleur niveau". Avec tout le potentiel de l'industrie du cannabis, l'expertise et l'éthique de Caliva en font les meilleures partenaires pour ce projet.

Créée en 2015 à San José, Caliva espère faire de Jay-Z un ambassadeur sur le long-terme. Nous voulons créer quelque chose d'extraordinaire, nous amuser dans le processus, le faire bien et accompagner les clients (traduction: "raprnb)" a ainsi affirmé le rappeur dans un communiqué de presse transmis quelques instants après l'officialisation de la nouvelle.

Au-delà du succès mondial qu'on lui connaît dans le rap, Jay-Z est également un homme d'affaires qui a su bâtir un empire estimé aujourd'hui à un milliard de dollars. A 49 ans, il est devenu en juin dernier le premier artiste de hip-hop à officiellement atteindre cet exploit, d'après Forbes.

En effet, dans sa jeunesse à Brooklyn, Jay-Z vendait déjà de l'herbe pour arrondir ses fins de mois.

Recommande: