Facebook va écoper d'une amende de 5 milliards de dollars

13 Juillet, 2019, 16:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • Mark Zuckerberg CEO de Facebook

Le chiffre d'affaires du réseau social aux 2,7 milliards d'utilisateurs a annoncé au premier trimestre s'élevait à 15 milliards de dollars en hausse de 26%. La firme de Mark Zuckerberg devra s'acquitter d'un chèque de 5 milliards de dollars pour ses manquements en matière de respect de la vie privée.

Le ton était plus positif au Center for Democracy and Technology: "Cette amende record montre l'importance de la régulation des données à l'ère du numérique". Les investisseurs estiment sans doute que les restrictions ne seront pas trop sévères, comme semble l'indiquer l'opposition de deux commissaires démocrates à la décision alors que les trois républicains ont voté pour. Le ministère de la Justice doit maintenant finaliser cet accord et l'assortir de restrictions supplémentaires.

Le journal indique que le rapport de la FTC a été transféré au ministère de la Justice pour examen.

Facebook et l'autorité fédérale de régulation américaine (FTC) ont trouvé un accord aujourd'hui sur le montant de l'amende pour le réseau social suite au scandale de Cambridge Analytica.

Pour rappel, le décret dautorisation de 2011 exige que Facebook demande et obtienne l'autorisation expresse des utilisateurs avant de partager leurs données avec des tiers, et exige que le géant de la technologie informe la FTC dans les cas où d'autres entités utilisaient ces informations de manière abusive. Sur Twitter, elle a déclaré "Facebook a réalisé des bénéfices de 5 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de lannée dernière".

L'entreprise britannique Cambridge Analytica a abusé des API développeurs de Facebook pour segmenter, cibler et tenter d'influencer des millions de personnes, 87 millions au dernier comptage, dont des personnes en France.

Sept ans auparavant, Facebook avait conclu un accord avec la FTC après avoir été accusée de rendre publiques des données dont elle avait promis la confidentialité. "Il est temps de démanteler Facebook" affirmait par exemple récemment Chris Hughes, l'un des cofondateurs de Facebook.

En 2020, Facebook lancera sa monnaie mondiale de cryptage, LIBRA.

Recommande: