Ford et Volkswagen étendent leur alliance | JDM

12 Juillet, 2019, 20:30 | Auteur: Aubrey Nash
  • Ford et Volkswagen étendent leur alliance aux voitures autonomes et électriques

Volkswagen a finalement annoncé ce vendredi 12 juillet 2019 investir 2,6 milliards de dollars - soit 2,3 milliards d'euros - dans Argo AI, une start-up spécialiste du véhicule autonome.

Au début de l'année, Ford et Volkswagen ont annoncé la production et la commercialisation en commun dès 2022 de fourgons et de camions dans le cadre d'une alliance stratégique visant à réduire considérablement leurs coûts. Ce qui n'est déjà pas mzl.

Deuxième Partie de la nouvelle donne entre VW et Ford, l'Utilisation d'un vaste Plate-forme pour les voitures Électriques, Volkswagen au cours des quatre dernières Années, avec un Investissement de près de sept Milliards de Dollars pour la fabrication en Série a évolué. Argo AI envisage de travailler en étroite collaboration avec Ford et Volkswagen pour fabriquer des véhicules autonomes à grande échelle pour un déploiement sûr, fiable et durable dans les services de covoiturage et de livraison de marchandises.

Volkswagen va également acheter pour 500 millions de dollars d'actions de cette entité détenue par Ford et en deviendra ainsi actionnaire à parts égales. L'ont déclaré les deux Vorstandschefs Herbert Diess (VW) et Jim Hackett (Ford), lors d'une conférence de Presse à New York, Wall Street est connue.

La première voiture Ford qui y sera assemblée sera commercialisée en Europe à partir de 2023, avec l'objectif de produire 600 000 véhicules sur 6 ans. Ford pourra construire au moins une de ses voitures électriques sur la même plateforme. Avec cet accord, Ford revient dans la course sur l'électrique, et Volkswagen vient amortir un peu plus les 7 milliards d'investissement sur cette plateforme depuis 2017.

En janvier, Ford et Volkswagen avaient uni leurs forces dans la production des fourgons, utilitaires et pick-up commerciaux afin d'être plus compétitifs. Mais le volet qui se profile aujourd'hui intervient dans le contexte d'une industrie automobile en pleine transformation, les règles drastiques d'émissions de CO2 contraignant les constructeurs à avancer beaucoup plus rapidement sur les motorisations " propres ".

Ces technologies exigent toutefois de gros investissements se chiffrant en milliards de dollars. Et afin de limiter les risques et demeurer un acteur de premier plan, notamment face à l'offensive des géants de la high-tech (Waymo, né chez Google), ou ceux de l'économie de partage comme Uber, les constructeurs forgent de nouvelles alliances.

Enfin, la filiale de Volkswagen, baptisée AID, dédiée aux technologies autonome va intégrer la structure d'Argo dans les prochaines semaines. En revanche, Ford et Volkswagen semblent avoir trouvé une meilleure complémentarité.

Recommande: