Sépaq : grève au camping des Voltigeurs à compter du 17 juillet

11 Juillet, 2019, 01:36 | Auteur: Aubrey Nash
  • Plusieurs personnes dans un bâtiment touristique

Les 15 syndiqués du camping des Voltigeurs seront en grève illimitée à compter de mercredi le 17 juillet et seront rejoints trois jours plus tard par les autres 1500 membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ).

Par voie de communiqué, la Société des établissements de plein air du Québec informe sa clientèle que la presque totalité des établissements ciblés demeureront ouverts si la grève se concrétise.

Le déclenchement d'une grève générale touchera donc deux parcs nationaux de l'Estrie, et ce, pendant les vacances de la construction. Dès le samedi 20 juillet, les quelque 1 500 membres du SFPQ qui y travaillent débrayeront en même temps. Parmi les parcs avoisinants qui seront touchés par la grève, a noté ceux du Parc national du Bic, de Miguasha, de l'île-Bonaventure et du Rocher-Percé, de la Gaspésie et du Gîte du Mont-Albert. Il n'a pas non plus la préoccupation d'assurer l'avenir de nos parcs et de nos réserves naturelles.

Selon le syndicat, les dernières offres patronales sont jugées inacceptables, voire même ridicules, par le comité de négociation.

Ces travailleurs sont pour la plupart saisonniers: guides de pêche, guides de chasse, préposés à l'accueil, gardes-parcs et préposés aux terrains. Ils méritent de meilleurs salaires.

En raison de l'impasse qui persiste à la table des négociations sur la question monétaire, le syndicat a fait parvenir de nouveaux avis de grève au ministre du Travail et à la direction de la Sépaq. Il s'agit d'un pourcentage historique de la part des membres de la Sépaq.

Recommande: