La claque américaine — Coupe du monde

08 Juillet, 2019, 00:54 | Auteur: Lynn Cook
  • Wiegman et Ellis un banc de touche 100% féminin en finale

L'équipe invitée à la Maison Blanche?

Rapinoe s'est chargée de transformer la sentence, avant de célébrer son but comme elle en a l'habitude, les bras en croix dans une position toute christique. La capitaine Megan Rapinoe et la star Alex Morgan sont en tête du classement des buteuses avec six réalisations (en compagnie de l'Anglaise Ellen White). Les Néerlandaises avaient encore la joue rouge quand, huit minutes plus tard, la jeune Américaine Rose Lavelle trompait la gardienne du pied gauche après avoir transpercé la défense (2-0). Pour ce qui est du reste de leur parcours, elles ont éliminé l'Italie en quarts (0-1) puis elles ont dû aller jusqu'aux prolongations pour venir à bout de la Suède dans leur demi-finale.

Les Néerlandaises ont eu pour leur part bien du mal à se montrer dangereuses hormis juste avant la pause, lors d'un petit moment d'affolement dans le camp adverse. Les États-Unis, grandes favorites avant le début de la compétition, ont fait honneur à leur statut pour remporter leur quatrième Coupe du monde (1991, 1999, 2015, 2019) et s'imposer, plus que jamais, comme la plus grande équipe de l'histoire du foot féminin. Mais les "Oranje", championnes d'Europe en titre, n'ont jamais donné le sentiment de pouvoir entraver la marche en avant des États-Unis.

Cette finale, qui sera disputée en présence du président français, Emmanuel Macron, conclut un Mondial dans l'ensemble réussi, avec des audiences inédites pour le football féminin. Il va falloir désormais préserver cet élan. Dans l'équipe d'en face, l'emblématique attaquante Megan Rapinoe, absente en demie en raison d'une blessure aux ischio-jambiers, a assuré qu'elle serait au rendez-vous. "Je ne pense pas que nous soyons aussi respectées que le football masculin", a-t-elle lancé, pendant que la Fifa défendait son calendrier, établi après une discussion avec "toutes les parties prenantes". C'est le 50e but sur la scène internationale pour l'attaquante de 34 ans. Le coup d'envoi est prévu pour 11 heures HE, soit un coup d'envoi plus tôt qu'en demi-finale.

Recommande: