2 000 personnes rassemblées à Paris pour demander des mesures immédiates — Féminicides

08 Juillet, 2019, 11:57 | Auteur: Sue Barrett
  • Muriel Robin veut faire de la lutte contre les violences conjugales une

Rassemblement contre les féminicides: "Il faut arrêter le massacre!"

Selon les organisateurs, 2 000 personnes étaient rassemblées pour réclamer des mesures immédiates, à l'appel d'un collectif de familles et proches de victimes. On était à 70, maintenant on est à 74, s'indigne-t-elle. " Ça suffit, on va vous dégager!".

Dans l'assistance, place de la République, figuraient la chanteuse Yael Naim et les actrices Julie Gayet, compagne de l'ancien président François Hollande, et Muriel Robin. LP/Aurélie Ladet 3. La comédienne Muriel Robin, qui a été chahutée quelques minutes par deux Gilets jaunes présents sur la place, a appelé les manifestants à observer symboliquement "74 secondes de bruit et de colère ". "Vous avez parlé de cause nationale: où en êtes-vous?"

Il demande ainsi le traitement systématique des plaintes, un hébergement d'urgence, des ordonnances de protection pour les victimes, l'octroi de l'aide juridictionnelle dès le dépôt de plainte ou encore des bracelets électroniques pour les conjoints violents. "La violence qui vous a coûté la vie nous écoeure, nous révolte", affirme-t-il. "Le décalage entre la mobilisation inédite de la société contre les féminicides et les réponses apportées est flagrant", estime le collectif dans un communiqué.

Dans le "Journal du dimanche", un hebdomadaire français, elle a par ailleurs annoncé que le gouvernement lancera en septembre à Matignon un "Grenelle des violences conjugales" afin d'enrayer le phénomène des féminicides. En 2017, 130 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, contre 123 en 2016, selon les données de la délégation aux victimes du ministère de l'Intérieur.

Recommande: