"Corruption": déjà remonté contre l'arbitrage, Lionel Messi en rajoute un couche

07 Juillet, 2019, 17:42 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Lionel Messi et Gary Medel ont tous les deux été expulsés après une altercation survenue lors du match pour la 3e place de la Copa America

Il est inacceptable qu'en raison d'incidents propres aux compétitions, dans lesquelles 12 nations ont concouru, toutes dans des conditions égales, des accusations sans fondement dénaturent la vérité et mettent en doute l'intégrité de la Copa America.

Exclu sévèrement samedi soir lors du match pour la troisième place de la Copa America remporté face au Chili (2-1), Lionel Messi a refusé de récupérer sa médaille après la rencontre, et a sévèrement taclé à la fois l'arbitrage, mais aussi l'organisation du tournoi.

Les Chiliens s'énervent, et à la 35ème minute, après une altercation entre Medel et Messi, les deux joueurs sont expulsés d'une manière incompréhensible pour Messi qui a subi l'agression de Medel sans tomber. Je ne suis pas venu à la remise des médailles pour plusieurs raisons. "Nous n'avons pas à faire partie de cette corruption", a indiqué " la Pulga ", très remonté pour l'occasion". On en a marre de la corruption, des arbitres et de tout ce qui gâche le spectacle.

Après la demi-finale perdue mardi face au Brésil (2-0) les Argentins se sont plaints auprès de la Confédération sud-américaine (Conmebol) de "grossières erreurs d'arbitrage". "Avec un carton jaune, tout aurait pu être réglé", a-t-il expliqué. Je dis toujours la vérité et je suis honnête, c'est pour ça que je suis serein.

La Copa America est vraiment à oublier pour Lionel Messi. Si ce que je dis a des répercussions, ce n'est pas ma faute. "Nous étions là pour la victoire finale". S'il a bien terminé la compétition par une troisième place, le capitaine argentin n'a pas brillé durant l'épreuve (un seul but sur penalty) et l'a conclue par une expulsion, samedi.

Recommande: