Loir-et-Cher : un ouvrier empoche le jackpot en découvrant 34 lingots !

05 Juillet, 2019, 09:21 | Auteur: Aubrey Nash
  • 34 lingots au total avaient été vendus un million d'euros. Le propriétaire gardant la moitié chaque ouvrier avait reçu 139 000 euros

Un ouvrier qui avait mis la main sur un trésor de lingots d'or, dans un sous-sol, a été autorisé à en garder la moitié par la justice.

Pour bien comprendre la chronologie de cette affaire, racontée par nos confrères de Ouest France, il faut remonter 4 années en arrière.

L'histoire avait pourtant magnifiquement bien commencé pour ces trois ouvriers qui, par un chaud 21 juillet 2015, découvrent un trésor faramineux. En creusant, " l'homme à la pelle " est tombé sur une dalle de béton, que l'autre a cassée au marteau-piqueur.

Enfin, le troisième ouvrier - plus en retrait - doit s'occupe de l'extraction des gravats.

Un trésor d'une valeur d'un million d'euros!

La justice estime que "l'inventeur" du trésor est l'ouvrier qui tenait à la pelle. Il avait alors demandé de l'aide à l'un de ses collègues à coup de marteau-piqueur. Les trois hommes ont déterré 3 boîtes en plastique contenant...

Faisant fi des réserves de l'un de ses collègues, craignant la présence d'explosifs, ce dernier décide de l'ouvrir et là, surprise, dix lingots d'or se trouvent à l'intérieur. Ils ne seront donc que deux à profiter du butin. Le propriétaire des lieux propose alors un partage qu'il juge équitable. En 2017, le tribunal de Blois a jugé que lui et l'ouvrier à la pelle étaient les deux seuls " inventeurs " du trésor et se partageaient donc la moitié de la somme, le reste allant toujours au propriétaire. Quant aux trois autres salariés, ils n'avaient rien à voir avec la découverte, selon la justice.

Mais alors que tout semble rentrer dans l'ordre, nouveau coup de théâtre! L'homme à la pelle refuse en effet cette nouvelle partition et fait appel de la décision, estimant être le seul et unique découvreur. Aujourd'hui, après quatre ans de procédure judiciaire, celui qui tenait la pelle vient d'empocher le jackpot. "Il n'y a donc pas de notion de co-inventeurs d'un trésor". Quinze secondes qui permettent à l'homme à la pelle de toucher un demi-million d'euros.

Recommande: