Des milliers d’abeilles attaquent deux randonneurs, un pronostic vital engagé — Haute-Loire

05 Juillet, 2019, 15:53 | Auteur: Jonathan Ford
  • Image d'illustration

Rarement dangereuses, les abeilles ont semé la pagaille dans le lieu-dit Les Rozières, non loin de Le Brignon, une commune de Haute-Loire, rapporte Le Progrès.

Un septuagénaire était entre la vie et la mort mardi après avoir été attaqué par des milliers d'abeilles pendant une promenade en Haute-Loire, dans le centre de la France, a-t-on appris auprès des pompiers.

L'homme, âgé de 70 fois a été piqué " entre 200 et 300 fois " par des abeilles.

Le pronostic vital de l'homme avait été engagé.

Selon L'Éveil de la Haute-Loire, qui révèle l'information, l'homme, âgé de 62 ans, et la femme, âgée de 51 ans, ont été transportés vers l'hôpital Emile-Roux du Puy-en-Velay en urgence absolue.

Lors de l'intervention, six pompiers avaient également été blessés par des abeilles extrêmement agressives. D'après francetvinfo.fr, la préfecture de Haute-Loire aurait annoncé son décès par erreur. "Elles recouvraient entièrement le corps de l'homme et partiellement celui de la femme, rendant leur évacuation très délicate, dangereuse voire impossible", ont expliqué les pompiers sur le récit de Ouest France. Tout à coup, plusieurs essaims d'abeilles ont surgi et se sont attaqués au couple.

Ce mardi, les deux randonneurs marchaient sur un chemin de Brignon, à quelques dizaines de mètres de ruches, pendant que l'apiculteur était en train de prélever son miel.

L'intérieur du véhicule qui transportait les victimes, toujours recouvertes de centaines d'insectes, a également été enfumé pour pouvoir prodiguer les premiers soins. "Les victimes sont passées au mauvais endroit, au mauvais moment", ont souligné les secours, qui estiment que le prélèvement de miel par l'apiculteur et le temps orageux ont pu déclencher cette attaque collective.

"On a jamais vu ça".

Recommande: