Pour qu'il attaque, ils donnaient de la meth à leur écureuil

21 Juin, 2019, 10:01 | Auteur: Lynn Cook
  • USA il donnait de la meth à son écureuil pour en faire un animal d'attaque

Les policiers avaient été alertés qu'un écureuil était détenu dans l'appartement d'un dénommé Mickey Paulk, 35 ans, dans la petite ville d'Athens.

En Alabama, des policiers ont découvert lors d'une perquisition un écureuil dopé à la méthamphétamine. Le locataire de l'appartement voulait dresser l'animal à l'attaque, et tentait de la rendre agressif.

Dans l'appartement, les enquêteurs ont en outre découvert de la meth, d'autres drogues, des munitions et des gilets pare-balles. Mais celui que les hommes du bureau du shérif du Comté de Limestone ont trouvé dans une cage présentait en plus un comportement inhabituel. "J'en suis quasiment sûr, et je n'ai jamais essayé", a-t-il expliqué, alors qu'il est toujours recherché pour possession de drogue et détention illégale d'arme. Il dément avoir donné de la drogue à son écureuil. Pour qu'il reste suffisamment agressif, il le droguait à la méthamphétamine selon le journal local The News Courier.

Dans cet Etat des Etats-Unis, la législation concernant la détention d'animaux sauvages est très stricte. Sur les conseils des agents de protection de l'environnement, l'écureuil a été remis en liberté dans la nature: "Il a couru dans les bois et n'a pas attaqué les policiers qui l'ont relâché", a expliqué le bureau du shérif sur sa page Facebook.

Recommande: