Jamel Debbouze prend une lourde décision

21 Juin, 2019, 16:21 | Auteur: Sue Barrett
  • Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze à la fête de clôture de la 9e édition du Marrakech du Rire le 15 juin 2019

Un arrêt apparemment nécessaire, comme l'a prouvé son dernier spectacle qui a fait grandir la colère de ses fans. "J'arrêterai en décembre et je sais que je ne remonterai pas sur scène avant des années, ça, j'en suis certain", a-t-il déclaré dans l'émission Laissez-vous tenter.

" Si tu me demandes ce que j'ai envie de faire aujourd'hui, rien, absolument rien, plus rien, poursuit-il au micro de Stéphane Boudsocq, de RTL".

À force de multiplier les casquettes, Jamel Debbouze frôle le coup de pompe: le " Marrakech du rire ", le Comedy Club, le one-man-show, le cinéma sur tous les fronts, acteur, producteur, réalisateur... "J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup donné et aujourd'hui, j'ai envie de prendre", a-t-il confié. Si je veux pourvoir surprendre, il faut que je me surprenne moi-même. Et la meilleure manière, c'est d'être en jachère, laisser le corps et l'esprit se reposer, pour aller chercher des choses neuves, ou en tout cas intéressantes. "Il a avoué qu'il avait complètement raté sa prestation, il s'est excusé et, en compensation, il a promis de rembourser la ville avec sa part du cachet", indique le maire d'Ivry (PCF), Philippe Bouyssou, soit environ 60 000 euros. Une décision surprise, peut-être motivée par le bide surprise que l'humoriste a essuyé quelques jours plus tôt lors d'un spectacle rendu à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne. "Il est arrivé avec du retard et surtout totalement en roue libre, raconte Elsa, 30 ans, venue avec son copain". Au bout de 15 minutes, une queue de gens qui partaient s'est formée dans la foule. Pour l'improvisation bancale de l'humoriste ayant duré près d'une heure, la mairie avait déboursé "près de 90 000 euros", mais se réjouit tout de même de l'implication du comédien.

Recommande: