Trump: les États-Unis vont commencer à expulser

20 Juin, 2019, 09:55 | Auteur: Lynn Cook
  • L'annonce de Trump les États-Unis vont commencer à expulser des MILLIONS de sans-papiers la semaine prochaine

Il a fait de la lutte contre l'immigration illégale son cheval de bataille.

Face à la pression migratoire en provenance d'Amérique centrale, Donald Trump a encore haussé un peu plus le ton, le 18 juin sur Twitter.

"Ils seront expulsés aussi rapidement qu'ils sont venus", a affirmé le président américain Donald Trump, lundi soir, évoquant des "millions d'immigrants entrés illégalement aux États-Unis ". Une entente qui pourrait être liée aux menaces budgétaires que laisse planer le président sur les pays qui, selon lui, ne mettent pas en œuvre d'"actes concrets pour réduire le nombre de migrants clandestins qui arrivent à la frontière américaine".

En effet, plus tôt dans la journée, les États-Unis ont confirmé qu'ils ne fourniraient pas de nouvelles aides financières aux pays d'Amérique centrale.

Des attachés parlementaires disent avoir été informés de la prochaine réaffectation de 370 millions de dollars d'une aide à laquelle le congrès a donné son feu vert pour l'exercice 2018 et de la suspension de 180 millions supplémentaires, dont le déblocage avait été approuvé pour l'exercice précédent.

L'administration de Donald Trump avait déjà supprimé en mars ses aides au "Triangle du Nord", qui comprend le Salvador, le Guatemala et le Honduras, à la demande du président républicain qui les accuse de ne "rien" faire pour empêcher les migrants de se rendre aux Etats-Unis.

Cette déclaration intervient alors que le président Donald Trump a annoncé hier lors d'un meeting, son intention de se présenter à sa propre succession à l'élection présidentielle de 2020.

Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo.

Le Mexique a quant à lui pris des mesures pour éviter l'application de taxes douanières punitives américaines et doit achever mardi le déploiement de 6.000 hommes de la Garde nationale à la frontière avec le Guatemala, un des engagements de Mexico pour freiner l'immigration illégale vers les Etats-Unis.

Recommande: