Mali : Une vingtaine de djihadistes "neutralisés" par les forces françaises et maliennes

20 Juin, 2019, 04:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Mali : L'armée affirme avoir neutralisé une vingtaine de terroristes

Les #FAMa et #Barkhane mènent une opération conjointe dans la localité d'Akabar, dans le secteur de Ménaka.

Une opération "conjointe " de l'armée malienne et de la force française antidjihadiste Barkhane a permis la "neutralisation " dans le nord-est du Mali d'une "vingtaine de djihadistes ", ont annoncé samedi soir sur Twitter les Forces armées maliennes (FAMa). "Cette opération a permis de neutraliser une vingtaine de terroristes", peut-on lire dans un tweet de l'armée.

Hier lundi 17 juin, dans un communiqué, l'état-major des armées françaises donne plus de détails sur l'opération: " jeudi 13 juin en fin de soirée, les militaires français de la force Barkhane ont conduit une opération aéroportée contre un groupe armé terroriste, dans le sud du Liptako malien, à proximité du Niger. L'aéronef a été endommagé, les militaires français ont été blessés et évacués "vers la France par mesure de précaution", selon l'état-major du pays. "Le 14 juin matin, poursuit le communiqué, un hélicoptère de type GAZELLE déployé en appui des troupes au sol a été contraint à un atterrissage d'urgence". "Leurs jours ne sont pas en danger " précise le communiqué. Action menée "en liaison avec les forces armées maliennes (FAMa) et en coordination avec l'armée nigérienne ", qui agissait de l'autre côté de la frontière, au sud.

L'appareil a été "récupéré et extrait de la zone" mais sera difficilement réparable, a indiqué le porte-parole de l'état-major, le général Patrik Steiger. Des zones entières échappent au contrôle des forces maliennes.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes terroristes. Elles se mêlent très souvent à des conflits intercommunautaires, un phénomène que connaissent également le Burkina Faso et le Niger voisins.

Recommande: