EPR de Flamanville: l'ASN demande à EDF de réparer les huit soudures

20 Juin, 2019, 19:11 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'EPR en construction à Flamanville Charly Triballeau  AFP

En conférence de presse ce jeudi matin à Paris, le président de l'ASM Bernard Doroszczuk indiquait qu'EDF estimait "que la réparation pourra s'effectuer d'ici fin 2022".

Le chargement du combustible nucléaire est pour l'instant officiellement prévu fin 2019 pour une enveloppe de 10,9 milliards d'euros.

L'ASN a demandé jeudi à EDF de réparer huit soudures défectueuses sur cet EPR alors que le producteur d'électricité avait initialement proposé de repousser les réparations après la mise en service du réacteur nucléaire.

Le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy a indiqué mardi que la reprise de certaines soudures de l'EPR de Flamanville (Manche) entraînerait un retard dans la mise en service du réacteur nucléaire.

Si cette solution est " techniquement réalisable", reconnaît l'autorité de sûreté, " le report des opérations de réparation après la mise en service du réacteur soulèverait plusieurs difficultés, notamment au regard de la justification de la sûreté du réacteur durant la période transitoire ".

"L'ASN considère donc que la réparation des soudures avant la mise en service du réacteur constitue la solution de référence", précise-t-elle donc.

" EDF analyse actuellement les conséquences de cette décision sur le planning et le coût de l'EPR de Flamanville", a réagi aussitôt l'électricien, alors que la durée du chantier a déjà été rallongée dans le passé. Dans un courrier, l'ASN révèle même qu'EDF s'était dit " en mesure de réparer ces soudures en vue d'une mise en service d'ici fin 2022 ". "On est clairement dans la phase de réapprentissage (de construction de réacteurs, NDLR) mais il ne faut pas non plus noircir le tableau".

Les experts de l'ASN avaient alors estimé qu'EDF devait engager dans son réacteur des travaux complexes à la suite de problèmes de soudures.

Si les travaux de remise en conformité prennent autant de temps, c'est parce que les huit soudures pointées sont particulièrement mal placées: elles sont situées sur le circuit de vapeur traversant l'enceinte du bâtiment réacteur pour aller du générateur de vapeur au bâtiment auxiliaire où se trouve la turbine.

Recommande: