Service national universel : top départ ! - Abonnement

19 Juin, 2019, 14:05 | Auteur: Lynn Cook
  • Voici le programme des volontaires du service national universel testé dans le Cher

Pour cette première édition, à échelle réduite, les participants seront répartis sur treize départements, un par région métropolitaine auxquels s'ajoute la Guyane, et seront hébergés dans des "centres SNU" (internats, centres de vacances, Crous etc.). Comme relayé par Europe1, le réveil se fera à 7 heures suivi de la levée des couleurs à 8 heures. Leurs frais de déplacement sont pris en charge par l'État. Aucun des volontaires n'effectue ce séjour SNU dans son département.

Au programme: self-défense, conduite à tenir en cas d'attentat ou de catastrophe naturelle, code de la route, mais aussi sport et activités physiques pour découvrir leur environnement, comme un rallye dans le centre ville de Cayenne, en Guyane, un ramassage de déchets en Bretagne ou la visite de régiments militaires à proximité.

Les participants devront également se soumettre à un bilan de santé individuel et une évaluation de français.

Après être allé dimanche dernier dans le Nord avec Jean-Michel Blanquer (Education nationale), puis dans l'Eure avec Sébastien Lecornu (Collectivités territoriales), le régional de l'étape, il sera ce jeudi dans le Vaucluse avec Geneviève Darrieussecq (Armées). Parce qu'il s'agissait d'une promesse de campagne emblématique du candidat Macron, le chef de l'Etat sera avec lui pour rencontrer ce 19 juin les jeunes engagés dans un centre du Val-d'Oise. Ils resteront une dizaine de jours pour effectuer des missions de bénévolats. Ces jeunes étaient en tenue et devaient rester immobiles de longues minutes sur les marches de l'hôtel de ville. J'ai cru que ça allait être un peu plus strict.

Les jeunes ont été pris en charge dans les locaux de la mairie et une quinzaine de pompiers sont arrivés en renfort, comme l'a expliqué Arnaud Gillet, directeur de cabinet du préfet de l'Eure, à France Bleu: "Ces jeunes ont été rapidement pris en charge par les pompiers, ainsi qu'un véhicule du SAMU". Après cette première phase en hébergement collectif, ils devront réaliser une mission d'intérêt général cet été ou durant l'année scolaire 2019-2020: deux semaines, d'affilée ou pas, au sein d'une association, maison de retraite, services de pompiers.

Recommande: