L'ancien président égyptien Mohamed Morsi est mort pendant une comparution au tribunal

18 Juin, 2019, 07:28 | Auteur: Lynn Cook
  • Mohamed Morsi

L'ancien président égyptien Mohamed Morsi est décédé, après avoir été victime d'un malaise pendant une comparution au tribunal, rapportent lundi des médias locaux.

Issu des Frères musulmans, l'ex-dirigeant, avait été élu en 2012 après la révolte qui avait provoqué le départ d'Hosni Moubarak dans le cadre du printemps arabe.

L'ex-Président égyptien, Mohamed Morsi, qui avait été condamné en 2017 pour "outrage à la magistrature", est décédé alors qu'il se présentait devant le tribunal, a annoncé la télévision d'État.

Mohamed Morsi lui-même était emprisonné depuis sa destitution par l'armée à l'été 2013.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan Erdogan, allié de l'ancien président islamiste, lui a rapidement rendu hommage en le qualifiant de "martyr". Il sera renversé par l'armée un an plus tard après de grandes manifestations contre son pouvoir. "Que Dieu accorde à notre martyr, notre frère Morsi, sa miséricorde", a déclaré Erdogan à un groupe de journalistes.

Depuis sa destitution, Mohamed Morsi a fait objet de plusieurs enquêtes pénales, dont celles pour avoir fomenté des affrontements entre ses partisans et ses adversaires devant le palais présidentiel en 2012, pour espionnage au profit du Qatar et du mouvement palestinien Hamas, pour son évasion de prison pendant les troubles de 2011 et pour outrage à la magistrature. "Ils avaient juste terminé la séance concernant l'affaire l'espionnage", a dit à l'AFP une source judiciaire lundi après l'annonce de la mort de l'ancien président.

Il a également été accusé de fomenter des actes de terrorisme.

Les années qui ont suivi le coup de force de l'armée en Egypte ont vu une succession d'attaques visant les forces de l'ordre.