Ce vétéran américain retrouve son amoureuse 75 ans après la guerre

15 Juin, 2019, 02:11 | Auteur: Lynn Cook
  • L'heure des retrouvailles pour K.T. et Jeannine 75 ans après

Un ancien soldat américain a bravé les obstacles pour profiter d'une tendre réunion de retrouvailles avec son amoureuse de guerre, 75 ans après qu'ils se sont vus pour la dernière fois. Il en reparle d'ailleurs à la chaîne française venue dresser son portrait avant les cérémonies d'hommage organisées dans le cadre des commémorations, auxquelles le nonagénaire américain est invité. Il s'agit des retrouvailles bouleversantes entre un vétéran américain, K.T. Robbins, et la Française qu'il a aimée pendant la Seconde Guerre mondiale, Jeannine Pierson née Ganaye, âgée de 18 ans à l'époque. L'ancien combattant explique alors ne l'avoir jamais oubliée, bien qu'elle soit aujourd'hui décédée. Grâce au nom de famille de Jeannine et au nom du village que Kara Troy Robbins n'a jamais oublié, les journalistes mènent l'enquête et retrouvent la trace de Jeannine. "Je voudrais retourner là-bas, retrouver sa famille, confie Kara Troy Robbins".

"Je lui ai dit: peut-être que je vais revenir et t'emmener, mais ça ne s'est pas passé comme ça", a t-il avoué. En espérant son retour, elle avait même appris un peu l'anglais à la fin des années 40.

"Elle était d'une grande douceur et je pense qu'elle m'a aimé", raconte le vétéran, qui avait dû quitter précipitamment Briey (en Meurthe-et-Moselle) et son coup de foudre pour le front de l'Est.

C'est 75 ans plus tard, devant les caméras de France2, que les deux amoureux se retrouvent dans un Ehpad à Montigny-les-Metz, lieu de résidence de Jeannine.

Jeannine, veuve elle aussi, a aujourd'hui 92 ans. Tremblante d'émotion, elle accueille son vieil amour avec un immense sourire.

Une équipe de journalistes de France 2 s'est rendue aux États-Unis pour les besoins d'un reportage au sujet des célébrations du 75ème anniversaire du débarquement de Normandie. J'étais très triste. J'aurais aimé qu'après la guerre, il ne retourne pas en Amérique. "Vous savez, quand vous vous marriez, après, vous ne pouvez plus le faire", lui répond K.T. Robbins, très ému par ces retrouvailles. Tous deux veufs, ils se sont promis de se revoir. Ils se sont dit au revoir tendrement et en larmes pendant de longues minutes. "Tu n'as jamais quitté mon cœur ".

Recommande: