Trump veut taxer plus fortement les vins français

11 Juin, 2019, 19:08 | Auteur: Aubrey Nash

De retour de sa tournée en Europe qui a coïncidé avec les célébrations du 75e anniversaire du débarquement en Normandie, Donald Trump s'est de nouveau emporté contre les tarifs douaniers appliqués aux importations en Europe de vins produits aux Etats-Unis.

Le vin français va-t-il bientôt se retrouver au coeur de la guerre commerciale qui oppose Trump au reste du monde? Néanmoins, cette différence de taxation n'a pas empêché les producteurs de vin américains d'augmenter sensiblement leur pénétration du marché français, puisque "en France les importations de vin américain ont augmenté de 200 % entre 2007 et 2018", pointe le quotidien italien.

Lundi soir, dans une interview à la chaîne américaine CNBC, le président américain a menacé de surtaxer les produits français au motif que les vins américains étaient, eux, trop taxés par Paris. "Ce pays (les États-Unis) autorise le vin français -qui est très bon - (...) à entrer pour rien ", a-t-il affirmé, poursuivant: " Ce n'est pas juste, nous allons faire quelque chose pour (rééquilibrer) ça ".

Comme l'an dernier, Donald Trump a renouvelé lundi sa menace de surtaxer le vin français importé aux Etats-Unis.

L'accès des vins américains au marché de l'Union européenne "se fait dans les mêmes conditions" que pour les vins de la plupart des pays fournisseurs comme l'Australie ou l'Argentine, conformément aux règles de l'OMC, souligne par ailleurs la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS).

Ces nouveaux commentaires interviennent alors que les États-Unis et l'Union européenne sont en discussion pour trouver un accord commercial. Aux États-Unis, les taxes varient entre 5,3 et 14,9 cents par bouteille, en fonction de la nature du vin et du degré d'alcool, selon la Commission américaine du commerce international.

Les viticulteurs californiens sont désavantagés par rapport aux Français avec des droits de douane plus élevés pour vendre leur vin en Europe.

Le marché américain, à l'inverse, n'est pas aussi ouvert qu'il en a l'air.

Les Etats-Unis sont le premier marché en valeur pour les exportations de vins français, à la faveur d'une classe moyenne américaine disposant d'un fort pouvoir d'achat. Et les bouteilles françaises sont en très bonne place sur les rayons des magasins aux côtés des vins américains ou d'Amérique latine.

Recommande: