Urgent - Mali:Un village " rasé ", au moins 95 personnes tuées

10 Juin, 2019, 18:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Une centaine de morts dans une attaque non encore revendiquée au Mali

Le gouvernement malien confirme la mort de 95 personnes dans l'attaque d'un village du centre du pays.

"Le bilan provisoire établi par une mission du poste de sécurité de Diankabou dépêchée immédiatement sur les lieux, en présence du maire de Sangha, fait état de 95 morts et de 19 portés disparus, plusieurs animaux abattus et des maisons incendiées", ajoute le texte.

Les assaillants ont pillé et brûler le village et des habitants dont les corps calciné ont été découvert ce lundi matin à Sobanou. "Des hommes armés, soupçonnés d'être des terroristes, ont lancé un assaut meurtrier contre ce paisible village", ajoute le gouvernement dans un communiqué. Au moins 95 habitants du village dogon de Sobane-Kou, dans le centre du Mali, ont été tués, dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juin, par des hommes armés, selon un élu local et une source sécuritaire. Il affirme que "toutes les mesures seront prises pour arrêter et punir les auteurs de ce carnage". Les autorités locales cherchent d'autres corps.

Les auteurs du massacre ne sont pas connus mais cette région du Mali est, depuis 2015, le théâtre d'affrontements entre les Peuls, traditionnellement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon, qui pratiquent essentiellement l'agriculture et ont créé leurs "groupes d'autodéfense".

Les Peuls, un groupe ethnique majoritairement musulman, sont accusés de soutenir les groupes djihadistes. Le gouvernement malien a prononcé la dissolution de "Dan Na Ambassagou" après l'attaque du village d'Ogossagou en mars dernier.

Recommande: