Bug du site des impôts : enquêtes ouvertes pour suspicion d’attaque informatique

09 Juin, 2019, 18:38 | Auteur: Aubrey Nash
  • La vérité c'est que plus de 3 millions de personnes qui se connectent en même temps évidemment c'est un peu la rançon de la gloire et de la facilité de la déclaration d'impôts par internet: ça bugue, a constaté M. Darman

L'une d'elle est interne au ministère des Finances, l'autre a été confiée à l'Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques (ANSSI), pour suspicion d'incident de sécurité.

Jusqu'ici, encore peu d'informations ont été dévoilées; il faut donc attendre les résultats des deux enquêtes pour en savoir plus quant aux conséquences éventuelles de cette potentielle cyber-attaque.

Lundi 3 juin, vers 21h30, le site Impots.gouv.fr s'est bloqué conformément à la procédure pour empêcher le vol de données confidentielles après qu'ont eu lieu plus de trois millions de connexions en 30 minutes.

Deux enquêtes ont été ouvertes après le bug qui a affecté lundi soir le site des impôts, révèle France Info vendredi.

Le gouvernement avait accordé, lundi, un délai supplémentaire de 48 heures aux contribuables pour déclarer leurs revenus en ligne.

Selon une source de Franceinfo à Bercy, parmi les trois millions de connexions simultanées à l'origine du bug, certaines proviendraient d'adresses IP suspectes venues de l'étranger. Avec près de 3 millions de connexions en une demi-heure, les autorités soupçonnent désormais le site des Finances publiques d'avoir été victime de ce qui ressemble fortement à une attaque DDoS (attaque par déni de service, consistant à envoyer simultanément un grand nombres de requête sur un même site pour le saturer).

À cause du bloquage du site, des centaines de milliers de contribuables n'avaient pas pu remplir leur déclaration de revenus. Le délai étant initialement fixé au 4 juin minuit, les réactions et les plaintes avaient été nombreuses sur les réseaux sociaux.

Recommande: