48h de plus — Déclaration française

04 Juin, 2019, 17:28 | Auteur: Aubrey Nash
  • Site des impôts en rade: Darmanin donne 48 heures de plus pour déclarer ses revenus

Tant et si bien que le gouvernement a décidé d'octroyer un délai supplémentaire de 48 heures pour le contribuable français.

" Devant l'afflux trop important de connexions de derniers moments, Impots.gouv.fr connaît quelques difficultés. J'ai donc demandé [à la direction générale des finances publiques] de laisser 48 heures de plus (jeudi minuit) pour déclarer ses revenus", a écrit sur Twitter le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin.

" Il y a eu énormément de connexions ce soir, plus de 4 millions de nos compatriotes qui se sont connectés, si j'ose dire, au dernier moment pour remplir leur feuille d'impôts ", a ensuite déclaré Gérald Darmanin, interrogé sur la radio Franceinfo. En effet, le site web des impôts a interprété ces requêtes comme une attaque informatique, là où les quatre millions de contribuables concernés souhaitaient simplement déclarer leurs impôts. "Si le site fonctionnait de nouveau normalement dans la nuit de lundi à mardi, aucun risque n'a été pris".

Sur Twitter, la direction générale des finances publiques a reconnu lundi soir les "perturbations" sur son site et a assuré que ses équipes était sur le pont pour régler le problème. Résultat, 24 heures avant le délai imparti, les espaces de déclarations en ligne étaient tout simplement inaccessibles.

Selon un décompte sur le site impôts.gouv.fr, plus de 21,5 millions de personnes avaient déclaré leurs revenus en ligne jusqu'à dimanche soir.

Une aubaine pour les retardataires qui sans doute se presseront pour remplir leur déclaration de revenus obligatoire rappelons-le malgré la mise en place depuis le début de l'année du prélèvement à la source.

Avant cette échéance, deux autres ont expiré depuis le 21 mai et ces "deux premières vagues se sont très bien passées ", selon le ministre. La déclaration " papier " classique, désormais minoritaire, est quant à elle censée avoir été envoyée avant le 16 mai.

Mais les contribuables dont la résidence principale n'est pas connectée à Internet ou qui sont dans l'incapacité d'effectuer cette démarche ont pu continuer à utiliser le papier, en signalant leur situation à l'administration.

Recommande: