Silice cristalline : des milliers de personnes sont exposées à ce cancérigène

24 Mai, 2019, 08:39 | Auteur: Jonathan Ford
  • La silice cristalline ce cancérogène auquel sont exposés des milliers de travailleurs en France

L'Anses publie, ce mercredi, les résultats de son expertise relative à la silice cristalline.

Un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) relatif aux risques pour la santé des travailleurs exposés à la silice cristalline, met en garde contre les risques de ce minéral pour la santé.

En France, près de 365 000 travailleurs seraient exposés par inhalation à la silice cristalline, en particulier au quartz.

"Le secteur de la construction, puis celui de la fabrication des produits minéraux non métalliques, de la métallurgie, et des industries extractives" sont les secteurs plus touchés selon l'Anses.

Or, la silice cristalline est "classée cancérogène depuis 1997 par l'OMS et vient de l'être au niveau européen", explique Guillaume Boulanger. Plus précisément, entre 23 000 et 30 000 travailleurs inhalent quotidiennement des poussières de silice à des niveaux supérieurs à la valeur limite d'exposition professionnelle (VLEP) admise actuellement, soit 0,1 mg.m-3. Sur le plan industriel, on la retrouve notamment dans la verrerie, la fonderie, la chimie, le caoutchouc, les peintures et la construction (bétons, parements funéraires, etc).

Outre la silicose et le cancer broncho-pulmonaire, "une association significative entre une exposition à la silice cristalline et le risque de développer une maladie auto-immune comme la sclérodermie systémique, le lupus érythémateux systémique et la polyarthrite rhumatoïde " a été soulevée par l'expertise de l'Anses. Une association a été observée dans les études entre l'exposition à la silice cristalline et le risque de pathologie rénale ou d'une pneumopathie infiltrante diffuse (PID) de type fibrose pulmonaire idiopathique (FPI), mais les données actuellement disponibles sont insuffisantes pour expliquer ces relations de manière précise.

Il faut également ajouter à cette liste de maladies induites par cette exposition professionnelles, " la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), l'emphysème et la tuberculose". Elle alerte sur la dangerosité de ce minéral et émet des recommandations.

L'Anses " rappelle en premier lieu la nécessité d'appliquer les mesures de prévention définies par la directive 2004/37/CE concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition à des agents cancérogènes ou mutagènes au travail ".

Recommande: