Marine Le Pen et Jordan Bardella en meeting pour les européennes — Villeblevin

24 Mai, 2019, 09:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Européennes Manon Aubry dénonce les évadés fiscaux

Adrien Quatennens, député LFI du Nord, a dénoncé mercredi "les méthodes pourries de l'extrême droite rance de Marine Le Pen" qui a surnommé mardi LFI "la France islamiste".

Marine Le Pen a appelé mardi dans l'Yonne les "gilets jaunes" à voter pour la liste du Rassemblement national aux élections européennes et a tancé la France insoumise qu'elle a surnommée "la France islamiste". "Pas un Français sensé ne peut accepter de suivre ce délire immigrationniste", a-t-elle expliqué.

"Nous leur faisons peur parce que, à chaque fois que nous sommes en face d'eux, arguments contre arguments le désenfumage s'opère", a-t-il estimé.

Marine Le Pen a appelé les Gilets jaunes à voter pour son parti aux élections européennes et à faire du scrutin un référendum contre Emmanuel Macron qui se comporte déjà "de manière totalitaire". Aujourd'hui, presque 5 ans plus tard, le prêt contracté par le parti d'extrême-droite auprès d'une banque russe n'a pas été entièrement remboursé, a affirmé la tête de liste RN aux européennes, Jordan Bardella. "Il faut les couler", aurait lancé un militant en retour. "Les leçons sur l'immigration (sont) bien belles mais nous avons en France 10 millions de pauvres, 6 millions de chômeurs et un Français sur trois qui n'arrive plus à se soigner correctement. Alors oui, nous assumons d'être élus par les nôtres, et de faire de la politique pour les nôtres d'abord ", a déclaré la tête de liste du mouvement Jordan Bardella.

Recommande: