Une foule cosmopolite au début du pèlerinage juif de la Ghriba — Tunisie

23 Mai, 2019, 15:54 | Auteur: Aubrey Nash
  • CP: Imene Boudali  Webdo

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat René Trabelsi a affirmé ce mercredi 22 mai 2019 que le pèlerinage juif de la Ghriba est devenu un événement international incontournable à qui s'intéressent les différents médias nationaux et internationaux.

Un moment de communion fixé au 33e jour de la Pâque juive.

Des centaines de pèlerins ont défilé mercredi matin pour prier, allumer des bougies et inscrire des vœux sur des œufs, placés ensuite dans une cavité de la synagogue.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info Inscription gratuite! "Ils sont fatigués, mais on est aussi bien accueillis que d'habitude", se réjouit Laura Tuil-Journo, venue de Paris.

Les célébrations officielles du pèlerinage à la synagogue de la Ghriba sur l'île de Djerba, au sud de la Tunisie, ont démarré mercredi.

La Ghriba, construite sur la tombe d'une mystérieuse sainte locale, est un lieu de coexistence pacifique des monothéismes.

"La culture de la tolérance et de l'ouverture garantit la capacité à développer la citoyenneté et la démocratie (.) ainsi que le sentiment de l'appartenance à ce cher pays", a déclaré le Premier ministre Youssef Chahed, qui est venu rompre le jeûne à la Ghriba avec M. Trabelsi, le ministre des Affaires religieuses Ahmed Adhoum, et le vice-président de la conférence des rabbins européens Moché Lewin.

Il a dans ce contexte fait savoir que plusieurs ressortissants tunisiens de confession juive viennent de marquer leur retour à l'île de Djerba après près de 40 ans d'absence pour pratiquer les rituels du pèlerinage de la Ghriba.

Plus de 5.000 personnes, dont environ 600 venues d'Israël, et d'autres de France, Angleterre, ou de Russie, sont attendues pour ce pèlerinage de deux jours, dans la petite synagogue couverte de faïences.

Recommande: