"Once upon a time in Hollywood" : Tarantino virtuose

22 Mai, 2019, 10:40 | Auteur: Sue Barrett
  • Quentin Tarantino et son épouse Daniella Pick à CannesPlus

L'autre personnage principal du film est le Los Angeles d'une époque révolue où Tarantino a grandi et s'est fabriqué son propre cinéma.

Le film est l'un des plus attendus de l'année parce qu'il réunit deux des plus grandes vedettes mondiales et aussi parce que le cinéaste attire autant le grand public que les cinéphiles.

Tarantino a rendu hommage au Festival qui l'a lancé et lui a remis la Palme d'or il y a 25 ans pour Pulp Fiction.

Un esprit vintage devrait souffler sur "Once Upon a Time... in Hollywood", dont le titre évoque ceux d'un de ses maîtres Sergio Leone.

"J'aime le cinéma. Vous aimez le cinéma". C'est le moment de découvrir une histoire [.], je demande juste que chacun évite de révéler quoi que ce soit qui empêcherait les futurs spectateurs de vivre la même expérience devant le film, avait écrit le réalisateur sur Twitter.

Le film est l'un des plus attendus de l'année. Le tout formant un film-fleuve drôle, scintillant, rock, culotté, enlevé: du très grand cinéma. La bande-annonce officielle de Once Upon a Time in Hollywood vient d'être dévoilée et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça envoie du lourd! "Si j'arrive à le voir je pleure, si je le rate pleure", racontait dans la journée Anna, Barcelonaise de 24 ans. En quête de célébrité, ils ont pour voisine l'actrice Sharon Tate et croisent la route d'autres figures célèbres tels Bruce Lee et Steve McQueen.

Quentin Tarantino avait accordé le plus grand soin à ce que son travail ne soit pas divulgué à l'avance.

Lors de leur montée des marches de samedi, le couple se rendait à la projection du film " Le Lac aux oies sauvages " du réalisateur chinois Diao Yinan.

Et surtout, les images et la mise en scène, renversantes, d'un Tarantino qui s'auto-cite et met son propre cinéma en abyme, tout en ménageant le suspense et en offrant des séquences et répliques hilarantes... et choc, dans une dernière partie où il réécrit l'histoire avec beaucoup d'audace et d'humour.

Recommande: