Pour Loiseau, le débouché politique des "gilets jaunes" est plutôt au RN

21 Mai, 2019, 01:01 | Auteur: Aubrey Nash
  • Acte 26 des Gilets jaunes le 11 mai

Selon le ministère de l'Intérieur, il s'agit de la plus faible mobilisation depuis le début du mouvement.

Les "appels nationaux" lancés à Reims et Nancy ont attiré respectivement environ 2.000 et 1.300 personnes. Un comptage toujours contesté par les gilets jaunes, dont le "Nombre jaune" avancé ce samedi est de 40 497 participants au cours de la journée, soit en légère hausse. Outre Paris, des cortèges ont été recensés à Reims (nord-est), et Nancy (est), où un drapeau européen a été décroché de son mât à la Métropole du Grand Nancy et remplacé par une chasuble fluo. La police a aussi fait usage de gaz lacrymogène à Lyon et Dijon. "Aux Européennes, tout le monde ici votera contre Macron", a assuré Annie, Reimoise de 62 ans. La ville faisait pour la première fois l'objet d'un appel national des gilets jaunes.

A Paris, aux alentours de 13h00, entre 300 à 400 " gilets jaunes " ont commencé à défiler dans une ambiance bon enfant au pied de la tour Total, dans le quartier de la Défense, a constaté une journaliste de l'AFP. "Il m'arrive de ne pas être tout à fait d'accord avec le président de la République", a noté Mme Loiseau, interrogée dans l'émission de France 3 "Dimanche en politique" sur la déclaration vendredi d'Emmanuel Macron jugeant que le mouvement des "gilets jaunes" n'avait "plus de débouché politique". Selon la préfecture de Meurthe et Moselle, cinq personnes ont été interpellées à Nancy et un membre des forces de l'ordre a été légèrement blessé. Après un premier rassemblement à 10h, c'est à 14h ce samedi après-midi (19 mai 2019) qu'environ 350 "gilets jaunes" se sont retrouvés près de l'hôtel de ville de Rouen, à la limite de la zone interdite de l'hyper centre rouennais et de ces rues piétonnes.

Malgré les maigres cortèges ces dernières semaines, le noyau dur des gilets jaunes manifestait ce samedi pour la 27e semaine consécutive.

A Bordeaux, qui fut l'une des places fortes du mouvement, quelques dizaines de Gilets jaunes seulement se sont réunies et ont rejoint la marche contre Bayer-Monsanto en scandant " Nous sommes les mêmes, fin du monde, fin du mois même combat", comme à Lille où la manifestation contre la multinationale a réuni partis politiques, syndicats, associations et Gilets jaunes.

Recommande: