Procès Balkany : Eric Dupond-Moretti "fou de rage" contre son client

18 Mai, 2019, 03:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Les

Jugés au tribunal de Paris pour fraude fiscale, les premières réquisitions sont tombés ce jeudi contre Patrick Balkany, et sa femme Isabelle qui n'assiste pas au procès.

Le procureur a également requis 10 ans d'inéligibilité pour les deux époux.

Le couple Balkany est soupçonné d'avoir omis de payer l'impôt sur la fortune (ISF) ainsi que d'avoir sous-évalué ses revenus entre 2009 et 2014.

Sous le regard fixe de Patrick Balkany, le procureur a dénoncé un "acharnement à frauder " et souligné que "la mise à l'écart d'un individu est parfois nécessaire au vivre-ensemble ". Mais également d'avoir payé un impôt sur le revenu amplement sous-évalué entre 2009 et 2014. "Vous êtes un grand fraudeur fiscal monsieur, de tels comportements, notamment quand ils viennent d'élus, ne sont pas tolérables", a lancé l'un des deux procureurs du PNF à l'audience, Arnaud de Laguiche.

Le fisc avait porté plainte en 2015, estimant que les époux Balkany menaient un train de vie sans commune mesure avec leurs revenus officiels et détenaient un patrimoine caché à l'étranger. "Quant aux espèces omniprésentes dans le dossier, " les explications des uns et des autres ne nous permettent pas de nous y retrouver dans cet océan d'argent liquide ". Ce mercredi, questionné sur son train de vie fastueux et l'argent liquide coulant à flots autour de lui, le maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany a invoqué un héritage familial. Cela concerne une villa à Saint-Martin, qu'ils ont finalement reconnu posséder, ou un riad à Marrakech, dont ils nient toujours être les propriétaires. Le tribunal correctionnel de Paris rendra le 13 septembre son jugement.

Pour la troisième journée de son procès pour fraude fiscale et corruption, le maire de Levallois-Perret avait oublié de mettre son téléphone sur silencieux.

Recommande: