Masters 1000 de Rome : Kyrgios a encore sabordé son match !

18 Mai, 2019, 04:17 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Kyrgios est l'un des joueurs les plus spectaculaires du circuit

On pensait avoir tout vu avec Nick Kyrgios mais le bouillant australien s'est pris pour John McEnroe cet après-midi dans le 3e set de son match face à Casper Ruud au Masters 1000 de Rome. Débreaké, l'Australien crie sur l'arbitre et se voit infliger un jeu de pénalité. Ensuite, il a cramponné sa chaise, et l'a lancée sur le court, sous les yeux ébahis du public. I'm done " (j'ai fini, NDLR), a-t-il alors lancé, avant de ranger ses raquettes, serrer la main de l'arbitre et quitter le terrain. Capable du meilleur comme du pire sur un court, le fantasque Australien n'en est pas à son premier dérapage sur le circuit. Les émotions ont pris le pas sur le reste, et je veux juste vous dire que l'atmosphère était complètement folle aujourd'hui. Rome, je suis désolé. En 2015 déjà, il avait été suspendu 28 jours (écopant aussi d'une lourde amende) pour ses écarts de comportement face à Stan Wawrinka à Montréal, avant d'être une nouvelle fois sanctionné en 2017 puis en 2018. "Il a une obsession maladive avec le besoin d'être aimé". Il veut tellement être aimé que je ne peux pas le supporter.

Kyrgios, qui a qualifié Fernando Verdasco de la personne "la plus arrogante du monde", a aussi égratigné Rafael Nadal, son "opposé total". Mais quand je l'ai battu, il est passé en mode: "il ne me respecte pas, il ne respecte pas mes fans, il n'a aucun respect pour le jeu".

Recommande: