Procès Balkany : jamais sans Isabelle

14 Mai, 2019, 08:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Isabelle et Patrick Balkany

Dans le premier, les Balkany sont accusés d'avoir soustrait au fisc 4,339 millions d'€ d'impôts sur le revenu et la fortune entre 2009 et 2015.

Alors que s'ouvre ce lundi leur procès pour des faits de fraude fiscale, Isabelle et Patrick Balkany risquent jusqu'à dix ans de prison.

Dans ce dossier, l'accusation évalue à au moins 13 millions d'euros le montant total des avoirs concernés.

Patrick Balkany, 70 ans, est arrivé sans dire un mot, escorté par ses avocats sous une nuée de caméras et dans le crépitement des flashs.

Les demandes de renvoi du procès des avocats des deux époux Balkany, à cause de l'état de santé d'Isabelle Balkany, ont été rejetées par le tribunal. L'avocat n'envisage pas un procès sans Isabelle Balkany: "C'est un couple, un couple en politique aussi".

Ce dernier avait à l'époque livré des documents compromettants à la justice, qui avait alors ouvert une enquête, réalisée non sans mal. Il faut dire qu'Isabelle et Patrick Balkany ont mis du coeur à l'ouvrage pour créer ce système de multiples sociétés offshore.

Dupond-Moretti: "Je ne vois pas comment on peut juger l'un sans l'autre".

Ils ont également tenté de plaider l'insuffisance de temps pour préparer la défense des deux accusés, sans succès, tout comme l'ordre des deux dossiers soumis au tribunal. La femme de 71 ans a finalement été retrouvée " inanimée " par son mari Patrick Balkany, qui a contacté les secours. Le procès, lui, doit durer jusqu'au 20 juin. Mais elle l'assure, dit son avocat: elle veut venir faire face aux juges et se défendre. Raison justifiant selon eux le dessaisissement du tribunal de Paris. Mais elle a reconnu en être la propriétaire seulement lors de sa cinquième audition devant les juges, en mai 2014, rappelle France Info. "Elle sans lui, lui sans elle, cela n'a pas de sens".

Me Sur a ajouté qu'en plus de sa condition physique après sa tentative de suicide, Isabelle Balkany souffrait des nombreux messages d'insultes qu'elle recevait, " un double choc post traumatique ", a-t-il déclaré.

Pour justifier cette décision, Benjamin Blanchet avait invoqué "l'action gouvernementale" pour redresser les comptes publics et le statut d'élu du prévenu. Mais Me Dupond-Moretti lui a alors demandé de se récuser. Il a rappelé que Patrick Balkany avait aussi été député, qu'il était "poursuivi pour les mêmes faits" et pouvait donc avoir des doutes sur l'impartialité du président.

Le procès, à Paris, d'Isabelle et Patrick Balkany s'est ouvert lundi, à 13h30. Le fils du couple devrait être jugé pour blanchiment de fraude fiscale pour avoir signé des baux fictifs. Quatre autres personnes, dont le fils du couple, Alexandre, sont aussi renvoyées devant le tribunal.

Les époux Balkany ont toujours contesté les faits qui leur sont reprochés.

Recommande: