La Chine réplique à Trump, la guerre commerciale remonte dans les tours

14 Mai, 2019, 00:31 | Auteur: Aubrey Nash
  • Accord commercial: Trump accroit la pression sur Pékin

Pékin a annoncé qu'il augmenterait au 1er juin ses droits de douane sur des produits américains qui représentent 60 milliards de dollars d'importations annuelles.

"L'ajustement de nos droits de douane est une réponse à l'unilatéralisme et au protectionnisme commerciaux américains", a indiqué lundi Pékin dans son communiqué.

L'administration Trump exige toujours une réduction de l'immense déficit commercial des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine (plus de 378 milliards de dollars en 2018), des "changements structurels" comme la fin des transferts forcés de technologies, la protection de la propriété intellectuelle américaine ainsi que la fin des subventions chinoises aux entreprises d'Etat.

"Nous allons prendre l'année la plus haute, le plus gros achat que la Chine ait jamais fait à nos agriculteurs, ce qui revient à environ 15 milliards de dollars, et nous fournirons quelque chose d'équivalent à nos agriculteurs pour qu'ils s'en sortent bien", a déclaré le président américain à des journalistes à la Maison blanche.

Le gouvernement chinois avait annoncé dans la foulée qu'il répliquerait aux nouveaux tarifs douaniers américains mais n'avait pas encore détaillé jusqu'ici les mesures qu'il entendait prendre.

Cette annonce marque donc une nouvelle dégradation des relations commerciales sino-américaines.

Pékin avait promis à plusieurs reprises ces derniers jours qu'il prendrait les.

Avant les mesures annoncées lundi par Pékin, la quasi-totalité des marchandises américaines importées en Chine étaient déjà surtaxées par Pékin, soit 110 milliards de dollars sur un total annuel de 120 milliards.

Il n'y a "aucune raison que le consommateur américain finance les droits de douane, qui entrent en vigueur aujourd'hui (.)".

"La Chine ne devrait pas répliquer, ça ne ferait qu'empirer les choses!".

"Je dis ouvertement au président Xi et à tous mes nombreux amis en Chine que la Chine sera très durement touchée si vous ne concluez pas un accord, parce que les entreprises seront alors obligées de quitter la Chine pour d'autres pays". L'avionneur américain a réagi en se disant "confiant" sur le fait que les négociations commerciales vont se poursuivre pour parvenir à un accord.

Le secrétaire à l'Agriculture Sonny Perdue a déclaré vendredi que Donald Trump lui avait demandé de mettre au point un plan pour aider les agriculteurs américains face aux nouvelles et probables représailles chinoises. Il entend également imposer des tarifs douaniers sur les quelque 300 milliards de dollars d'importations chinoises restantes.

La Chine refuse "d'avaler des couleuvres", dixit "Le Quotidien du Peuple"

"A aucun moment la Chine ne renoncera à être respectée, et personne ne doit attendre d'elle qu'elle avale des couleuvres et néglige ainsi ses intérêts fondamentaux", écrit ainsi le Quotidien du Peuple, l'organe du comité central du Parti communiste au pouvoir."

L'annonce des mesures de rétorsion de la Chine a provoqué un nouveau regain d'aversion au risque sur les marchés financiers, les investisseurs s'inquiétant de l'impact des tensions commerciales sur la croissance économique mondiale, déjà en voie de ralentissement.

Recommande: