Un des cofondateurs de Facebook prône sa scission en trois

13 Mai, 2019, 09:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Facebook est régulièrement critiqué sur les questions de vie privée

Facebook a déjà accepté d'ouvrir ses portes à une mission de fonctionnaires français, qui ont cherché à mieux comprendre comment la plateforme repérait et retirait les contenus postés par les internautes.

Hughes estime ainsi que la Federal Trade Commission avait fait une erreur en laissant Facebook acquérir Instagram et WhatsApp.

"Mark est une personne gentille", dit Hughes.

" It's time to break up Facebook".

Au fur et à mesure des années, le groupe a su réaliser de belles transactions en faisant l'acquisition d'applications comme Instagram en 2012 et WhatsApp deux ans plus tard.

Pour Hughes, cependant, Zuckerberg veut simplement éviter un procès antitrust contre Facebook.

"Ce n'est pas en appelant à la dissolution d'une entreprise américaine prospère que l'on fait respecter l'obligation de rendre des comptes" oppose-t-il cependant. Il faut de nouvelles règles qui spécifient la responsabilité des entreprises d'une part, et celle des gouvernements, de l'autre.

"Je suis en colère que sa priorité accordée à la croissance l'ait amené à négliger la sécurité et la civilité pour la course aux clics", regrette-t-il, affirmant par ailleurs que "le gouvernement doit tenir Mark pour responsable" de cette situation.

La sénatrice Elizabeth Warren, candidate à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de 2020, a salué sa prise de position après avoir promis en mars de démanteler Facebook mais aussi Amazon.com et Google (groupe Alphabet), si elle accède à la Maison blanche.

Le réseau social tâchera de "relever les grands problèmes de société dans lesquels Facebook joue un rôle-clé", selon Mark Zuckerberg.

Chris Hughes a précisé avoir vu Marc Zuckerberg pour la dernière fois à l'été 2017, quelques mois avant que n'éclate le scandale Cambridge Analytica. "Je suis inquiet que Mark se soit entouré d'une équipe qui renforce ses convictions plutôt que de les contester".

Recommande: