Le cinéaste Jean-Claude Brisseau est décédé à l'âge de 74 ans

13 Mai, 2019, 09:52 | Auteur: Sue Barrett
  • Décès du cinéaste Jean Claude Brisseau

L'œuvre de Jean-Claude Brisseau semble résumée dans le titre de son film sorti en 1988, De bruit et de fureur. Prof de français dans un collège de Seine-Saint-Denis, il réalise son premier film pendant ses congés et se fait ainsi remarquer par des cinéastes comme Maurice Pialat et Eric Rohmer.

Son film "Noce Blanche", sorti en 1989, restera son plus grand succès (plus d'1,8 million d'entrées). Le réalisateur sulfureux Jean-Claude Brisseau est mort ce samedi 11 mai à Paris. Premier film de Vanessa Paradis, alors âgée de 16 ans, il voyait la jeune chanteuse incarner une lycéenne qui a une liaison avec son professeur, campé par Bruno Cremer. Ce rôle avait valu le César du meilleur espoir féminin à l'interprète de Joe le taxi. La chanteuse en a gardé un souvenir net. "Très grand, très autoritaire, avec cette voix grave", raconte-t-elle dans un entretien au Monde de dimanche. "Il me disait constamment: "Je ne veux pas que tu minaudes" ", avait-elle confié au Monde. En 2012 La Fille de nulle part lui valut le Pardo d'oro (Léopard d'Or) du Festival du film de la ville suisse de Locarno. "Que le diable nous emporte" est son dernier film, sorti début 2018, avec Fabienne Babe. En 1994, L'Ange noir, avec Sylvie Vartan, est un cuisant échec. "C'est une expérience artistique que je garderai toujours comme un merveilleux souvenir".

"Devenu une personnalité à l'aura sulfureuse après des affaires de harcèlement sexuel, Jean-Claude Brisseau avait été rattrapé par le mouvement "#metoo", la Cinémathèque annulant fin 2017 la rétrospective qu'elle devait lui consacrer. "Mes pensées vont vers son épouse Lisa".

En 2005, le cinéaste avait été condamné pour harcèlement sexuel sur deux actrices, puis, l'année suivante pour agression sexuelle sur une troisième comédienne.

Recommande: