La baisse de la CSG promise par Macron se concrétise — Retraités

09 Mai, 2019, 16:07 | Auteur: Aubrey Nash
  • Hausse de la CSG annulée: cinq millions de retraités remboursés en mai

En décembre dernier, en réponse à la crise des Gilets jaunes, le président de la République avait annoncé des mesures en faveur du pouvoir d'achat dont l'annulation de la hausse de la CSG pour les retraités les moins favorisés. La Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) va ainsi procéder au remboursement du trop-perçu de CSG que vous avez peut-être versé depuis le mois de janvier. Un calendrier respecté par la Cnav, qui appliquera le nouveau taux sur les pensions versées jeudi et remboursera à cette occasion le trop-perçu des quatre premiers mois de l'année. Ceux-ci continueraient alors à payer une CSG à 6,6 % et non à 8,3 %, le nouveau taux qui était prévu pour 2019. Une opération qui " représente un montant de 1,3 milliard d'euros par an.

Les 5 millions de retraités concernés par l'annulation de la hausse de CSG toucheront un "remboursement rétroactif" d'"en moyenne 150 euros" quelques jours après le versement de leur pension de mai, a indiqué ce mardi Édouard Philippe.

Ce qui compte, c'est le revenu fiscal de référence du foyer, qui se trouve sur l'avis d'imposition.

Officiellement, les retraités qui touchent entre 1.200 de 2.000 euros net de pension. Soit 194,7 millions d'euros, qui seront reversés à plus de 3,7 millions d'assurés, a précisé la caisse.

Quels seront les montants du remboursement?

La MSA (la sécurité sociale agricole) remettra aussi ce même jour les pendules à l'heure pour les 900.000 anciens salariés et chefs d'exploitation agricole qui bénéficient de la baisse de CSG.

Concrètement, "les retraités concernés recevront, quelques jours après le versement de leur pension de mai - début mai pour les salariés du régime général et pour les agriculteurs, fin mai pour les fonctionnaires -, le remboursement du trop-perçu depuis le 1er janvier", a détaillé Édouard Philippe.

L'Agirc-Arrco, dont dépendent les ex-salariés du privé, a déjà régularisé la situation de 4,2 millions de personnes, remboursées mi-avril, pour un total de 132 millions d'euros. Les ex-agents de l'Etat devront eux attendre le 15 juin pour être remboursés du trop-perçu.

Recommande: