Microsoft vaut 1000 Mds$ en Bourse, devant Apple et Amazon

29 Avril, 2019, 02:02 | Auteur: Aubrey Nash
  • Satya Nadella DG de Microsoft. REUTERS  Sergio Perez

Si la célèbre société américaine a dépassé les 1 000 milliards de dollars de valorisation boursière, c'est en partie grâce aux efforts de Satya Nadella, troisième PDG de l'entreprise depuis 2014.

Au troisième trimestre de son exercice décalé, Microsoft a fait mieux que prévu par les analystes, grâce à sa branche de services aux entreprises et en particulier à son offre de stockage dématérialisé, où il est en concurrence frontale avec Amazon notamment.

La société de logiciels a été confortée par les prévisions de ses dirigeants concernant la croissance continue du secteur de l'informatique en nuage lors de la téléconférence trimestrielle qui a suivi la clôture de son marché mercredi.

Le groupe de Jeff Bezos devait toutefois publier ses comptes en fin de journée et son cours boursier pourrait également bondir vendredi.

La chute de ses deux rivaux a permis à Microsoft de devenir l'entreprise avec la plus forte capitalisation boursière aux Etats-Unis. Le géant de l'informatique rejoint ainsi le club des entreprises kilomilliardaires qui a récemment inclus Apple et Amazon. Il a multiplié les acquisitions (Linkedin, Minecraft ou encore Github) et entrepris un virage stratégique dans le cloud et l'open source. La division "intelligent cloud", qui comprend la plate-forme de services Azure, a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 73%, inférieure à celle du trimestre précédent mais supérieure aux attentes des analystes. Au total, sur un chiffre d'affaires de 59,7 milliards de dollars, la firme de Seattle enregistre un bénéfice de 3,56 milliards de dollars contre 1,63 milliard de dollars de bénéfice pour 51 milliards de CA au T1 2018.

Satya Nadella, DG de Microsoft.

"La fête du +cloud+ ne fait que commencer à Redmond", a ajouté le spécialiste. Son bénéfice net est de 8,81 milliards de dollars, soit une hausse conséquente de 18% par rapport à la même période en 2018.

Recommande: