Leclerc ne s'épargne rien — GP d'Azerbaïdjan

28 Avril, 2019, 17:22 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Ferrari arrive à Bakou avec

Qui a peut-être fait la différence pour Valtteri Bottas, chronométré en 1'40 " 495 avec 0 " 059 de marge sur son coéquipier britannique. Avant lui, c'est le vétéran polonais Robert Kubica (Williams) qui venait échouer dans ce même tournant en Q1, provoquant une longue interruption. Les caractéristiques de ce tracé ont également pour conséquence de niveler quelque peu les valeurs, et on a eu droit à un suspense royal en fin de Q3, Vettel manquant de peu de chiper la pole à Hamilton, avant que Valterri Bottas ne vienne finalement coiffer tout le monde au poteau, surpassant son coéquipier chez Mercedes pour quelques centièmes de secondes. Dixième sur la grille de départ, Charles Leclerc va devoir cravacher pour espérer des gros points lors de la course.

Les conditions étaient cependant légèrement différentes pour la séance de qualifications, avec une température moins élevée qui allait rendre encore plus difficile l'optimisation des gommes.

Meilleur temps des essais libres, le Monégasque Charles Leclers (Ferrari) s'est encastré durant la Q2 dans une barrière de sécurité dans la partie la plus étroite du circuit, au virage N.8, sans se blesser. Mais je n'ai pas d'excuse, je vais tout faire pour apprendre de ça pour revenir plus fort, et tout faire pour. pas pour oublier, car je ne l'oublierai pas celle-là, elle fait mal. Là je réalise que ce que j'ai fait c'est une grosse connerie, désolé du mot mais c'est comme ça que je l'appelle. "Stupide, je n'ai pas fait le job aujourd'hui (samedi), je suis très déçu de moi".

Je suis très content, c'est bien d'obtenir la pole au dernier tour. Il partira toutefois neuvième en raison d'une pénalité de 10 places imposée à Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) pour utilisation d'une nouvelle composante sur son moteur.

Recommande: