Espagne: ouverture du vote pour des législatives marquées par l'extrême droite

28 Avril, 2019, 12:53 | Auteur: Lynn Cook
  • A l'approche des élections législatives anticipées de 2019 en Espagne

Avec plus de 10 % des voix et une trentaine de sièges sur 350 dans les sondages, Vox pourrait faire une entrée en force à la chambre des députés dans un pays où l'extrême droite était absente du paysage depuis la mort du dictateur Franco en 1975.

Le Premier ministre socialiste sortant Pedro Sánchez est donné gagnant dans les sondages, mais sans la majorité absolue, ce qui obligera tous les partis à former des coalitions, avec un Parlement plus fragmenté que jamais et polarisé par la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Le Parti populaire (PP, droite) est crédité d'environ 20%, le parti centriste Ciudadanos de près de 14%, Podemos (gauche) d'environ 12% et le parti d'extrême droite Vox d'environ 11%.

Les bureaux de vote, qui ont ouvert à 9h00 fermeront à 20h00, avant l'annonce des résultats dans la soirée.

L'Espagne retourne aux urnes dimanche pour un scrutin très incertain où le chef du gouvernement socialiste, en tête des sondages, met en garde contre la résurgence de l'extrême droite.

Ouvertement opposé aux lois contre les violences conjugales, le parti d'extrême-droite espagnol Vox risque de jouer un rôle clé dans les élections générales de ce dimanche.

Pas de majorité pour la droite sauf si...

... Evoquée pendant plusieurs mois par des sondages, une majorité PP-Ciudadanos-Vox au niveau national semble finalement improbable, selon les dernières enquêtes.

Le président du gouvernement sortant, le socialiste Pedro Sanchez, est favori.

Se méfiant des médias traditionnels, Vox a choisi de faire campagne massivement sur les réseaux sociaux, s'inspirant de la stratégie des présidents américain Donald Trump et brésilien Jair Bolsonaro. Une instabilité due à la fragmentation du paysage politique, après trente ans de bipartisme. À droite, le journal ABC affirme dans un éditorial que " les Espagnols doivent choisi enre un candidat prêt à pactiser avec les séparatistes et ceux qui veulent défendre l'unité de la nation ".

Recommande: