Sophie Turner: Game of Thrones l'a rendue suicidaire

20 Avril, 2019, 05:25 | Auteur: Sue Barrett
  • Hilarant ! Joe Jonas déguisé en Sansa Stark de Game of Thrones

Si Brenock O'Connor (qui interprète Olly) a avoué se faire encore harceler et menacer de mort aujourd'hui, quatre ans après avoir poignardé Jon Snow, il n'est pas le seul à avoir souffert des critiques.

Pour des millions de personnes à travers le monde, Sophie Turner est Sansa Stark de "Game of Thrones", qu'elle incarne depuis 2011. En interview avec Dr. Phil ce mardi 16 avril 2019, Sophie Turner a avoué avoir lutté contre une dépression pendant plusieurs années. Elle avoue s'être sentie seule lorsque ses amis et ses frères sont partis à l'université, pendant qu'elle tournait pour Game of Thrones et vivait chez ses parents.

"Les réseaux sociaux me scrutaient, ça m'a atteinte".

Le personnage de Sansa - qui n'a pas toujours été aussi fort et indépendant qu'aujourd'hui - était largement critiqué pendant les premières saisons de Game of Thrones. Chaque semaine, je lisais des commentaires sur mon personnage: 'Oh, Sansa a encore prix 5 kilos.' On peut lire dix commentaires positifs et ne pas y faire attention.

"Je recevais beaucoup de commentaires sur ma peau, mon poids et à quel point j'étais une mauvaise actrice", a confié Sophie Turner. La célébrité et les commentaires négatifs qu'elle voyait sur les réseaux sociaux ont également joué un grand rôle dans sa descente aux enfers. "Et j'y croyais". Sur le tournage, la jeune femme raconte qu'elle demandait aux costumiers de serrer son corset et se souciait des angles de la caméra à cause de son "gros nez". Sa confiance en elle se dégrade progressivement, jusqu'à penser au pire: "Je pensais souvent au suicide quand j'étais plus jeune". Je ne peux pas sortir. Je suis en thérapie et sous traitement.

Heureusement, Sophie a décidé d'aller chercher de l'aide pour prendre soin de sa santé mentale et a désormais trouvé bonheur et stabilité auprès de son fiancé, Joe Jonas. Je m'aime, du moins, plus ce que j'en ai eu l'habitude (.) Je suis avec quelqu'un qui me fait réaliser que j'ai des qualités qui compensent mes défauts, je suppose. "Quand quelqu'un vous dit 'je t'aime'tous les jours, on finit par se dire qu'il doit y avoir une bonne raison".

Recommande: