Affaire Quesada : le sentiment de culpabilité de Jean-Luc Reichmann

17 Avril, 2019, 12:29 | Auteur: Sue Barrett
  • Sans opération ni médicamentation

En colère, il avait souhaité ne plus s'exprimer sur l'affaire Quesada, l'ancien candidat de jeux télévisés qui avait été écroué fin mars pour "corruption de mineur" et "détention de diffusion d'images pédopornographiques".

Sur le plateau d'Anne-Elisabeth Lemoine, Jean-Luc Reichmann ne s'est pas défilé devant les questions de l'animatrice, déclarant notamment que " la colère était toujours très forte " en lui, d'autant plus qu'on parlait seulement d'un individu partout (l'accusé), et " jamais des victimes ". Hier soir dans Touche pas à mon poste, Matthieu Delormeaua violemment dézingué le comportement deJean-Luc Reichmann, suscitant la désapprobation de ses camarades. Pour Jean-Luc Reichmann, c'est le choc quand il apprend la nouvelle.

" On parle beaucoup d'un individu, et pas de victimes, pas d'enfants ", a-t-il ajouté.

Mais qu'en est-il pour son émission Les 12 Coups de Midi? Interrogé à ce sujet, Jean-Luc Reichmann a répondu: " Mais évidemment! " On est père de famille, mère de famille, peut-être grand-père". Il joue d'ailleurs un agent de la brigade de protection des mineurs dans la série " Léo Mattei ". "Vous imaginez pour moi la blessure, d'avoir mis quelqu'un comme ça en avant, la fierté de se dire que c'est un exemple". Chaque personne pouvait s'identifier. C'était un exemple. Son histoire était extraordinaire. Et de poursuivre: "Aujourd'hui, imaginez-vous la prudence, la prévention que nous nous devons de faire, nous les médias!" L'animateur confie également s'en vouloir: "Je culpabilise parce que je me demande comment je suis passé à côté de ça".

Recommande: