Le pape François embrasse les pieds des leaders soudanais

14 Avril, 2019, 03:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Le pape François convie les leaders du Soudan du Sud à une retraite spirituelle

Les deux signataires sud-soudanais du traité de paix du 12 septembre 2018, Salva Kiir et Riek Machar, ont rendez-vous à la résidence Sainte-Marthe, au sein du Vatican, pour une retraite spirituelle de deux jours.

La retraite de deux jours au Vatican des leaders sud-soudanais a eu lieu à un mois de la fin de la période pré-transitoire d'un accord de paix précaire.

Née en 2011, la République du Soudan du Sud sort de plusieurs années d'une intense guerre civile et son retour à la stabilité est progressif.

Si à sa droite figure l'archevêque de Cantorbéry et primat de l'Église anglicane Justin Welby, c'est parce que vient de s'achever une retraite spirituelle " diplomatique et œcuménique " pour consolider la paix fragile au Soudan du Sud.

"Votre peuple attend votre retour au pays, la réconciliation de tous ses membres et une nouvelle ère de paix et de prospérité pour tous", a souligné le pape François, décrivant une population "épuisée par les conflits passés".

Et le pape de se tourner, à la surprise générale, vers son interprète en lui demandant de l'accompagner jusqu'aux trois leaders, devant lesquels il s'est agenouillé pour baiser leurs pieds - malgré leurs protestations. Exilé à Khartoum, ce dernier a prévu de revenir à Juba en mai dans le cadre de l'application de l'accord de paix. Je vous demande du fond du coeur, allons de l'avant " Le pape âgé de 82 ans a déclaré jeudi la présidente Salva Kiir et son rival, l'ancien chef rebelle Riek Machar.

Le mot paix étant le premier mot utilisé par Jésus Christ après sa résurrection, c'est donc avec cette parole qu'il a aussi souhaité commencer son discours, " Jésus-Christ, Fils de Dieu envoyé au monde en tant que Prince de la Paix, est le modèle à suivre, car la paix est la condition fondamentale pour le respect des droits de chaque homme ainsi que pour le développement humain intégral du peuple entier. Sans hésiter un instant et s'affranchissant complètement du protocole, le Pape s'avance d'abord vers le président catholique Salva Kiir se saisissant de sa main pour aussitôt se mettre à genoux et embrasser ses pieds.

Recommande: