Australie: Folau reçu par la Fédération

13 Avril, 2019, 15:55 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Récidiviste Israel Folau de nouveau au cœur d’une polémique pour homophobie

Mourad Boudjellal, président du RCT, ne semble absolument pas tenté par une arrivée d'Israel Folau sur la Rade.

" Ces propos-là n'ont rien à faire dans le sport", a estimé l'international français quelques heures après que la Fédération australienne a annoncé son intention de mettre fin à son contrat avec Folau, le privant ainsi de tout espoir de disputer la prochaine Coupe du monde au Japon en septembre.

Jusqu'alors sans nouvelle d'Israel Folau (30 ans, 73 sélections), dont elle envisage de rompre le contrat suite aux nouveaux propos homophobes tenus par son arrière vedette sur les réseaux sociaux, la Fédération australienne de rugby (RA) annonce dans un communiqué avoir reçu à Sydney le plus sulfureux des Wallabies. Alcooliques, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'enfer vous attend. L'an passé, il avait par exemple affirmé que l'Enfer attendait les homosexuels à moins qu'ils ne se repentent de leurs péchés.

En mai 2018, le rugbyman avait déjà publié sur son compte Twitter un lien vers une vidéo du pasteur évangélique David Wilkerson (décédé en 2011) qui mettait en garde contre le mariage entre personnes du même sexe.

"D'un côté, il y a le droit de chacun d'exprimer son opinion, qu'elle soit religieuse ou autre, et de l'autre, il y a la question de savoir si c'est fait d'une manière respectueuse ou non", avait alors déclaré Castle.

Folau ne pourra pas trouver refuge dans le rugby à XIII, son ancienne discipline dans laquelle il excellait également.

La Fédération australienne avait fait part de son désaccord mais ne l'avait pas sanctionné et Folau, devenu le week-end dernier le meilleur marqueur de l'histoire du Super Rugby (60 essais), avait prolongé début février son contrat avec elle et les Waratahs jusqu'à fin 2022. Leurs chances de remporter un troisième trophée mondial, après 1991 et 1999, viennent de diminuer encore un peu plus.

Recommande: