Les retraités de nouveau mobilisés pour une revalorisation de leurs pensions

12 Avril, 2019, 10:22 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le dossier des retraites modestes sur la table

C'est la septième journée de manifestation nationale, depuis le début du quinquennat.

Les retraités sont à nouveau appelés à manifester jeudi par neuf syndicats et associations, qui réclament entre autres une suppression pure et simple de la hausse de la CSG et la réindexation de toutes les pensions (dont la progression a été limitée à 0,3 % cette année) sur l'inflation.

A Paris, plus d'un millier de personnes ont défilé sous le soleil, selon une journaliste de l'AFP. Dans le cortège étaient présents quelques "gilets jaunes". A Bordeaux, 900 manifestants ont été recensés par la préfecture, 750 à Lyon (un millier selon les manifestants). Parmi eux, Jean-Claude, 66 ans et ancien travailleur dans l'industrie chimique, ne se "plaint pas" de sa "retraite maison de 2.500 net", mais est venu "par solidarité avec tous ceux qui sont dans la précarité". "Avant, ma femme et moi faisions les vendanges par plaisir, mais aujourd'hui, on est pratiquement obligés de faire les vendanges pour offrir quelque chose à Noël", a-t-il déploré. Cette décision a attisé la colère des pensionnaires, déjà échaudés par la hausse de la CSG et un quasi-gel des pensions depuis 2013.

"C'est un sujet qui est sur la table effectivement, la réindexation des petites retraites sur l'inflation", a déclaré Agnès Buzyn sur LCI.

En ne traitant "pas tout le monde de la même façon", le gouvernement "remet en cause le principe de nos systèmes de retraite solidaires par répartition, dans lequel le fait de cotiser donne droit à une pension et une revalorisation", selon l'intersyndicale.

En décembre, en pleine crise des "gilets jaunes", le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé une baisse du taux de CSG pour les retraités touchant moins de 2.000 euros par mois tous revenus confondus.

Pas assez pour "le groupe des 9", qui prévoit de se réunir le 18 avril pour décider des "prolongements utiles" à la mobilisation de jeudi.

Recommande: